Les Sénateurs d'Ottawa seront méconnaissables en 2013-2014.

En quelques heures vendredi, ils ont dit adieu à Daniel Alfredsson, mais ont accueilli un gros morceau en Bobby Ryan.

Les Red Wings de Détroit ont confirmé une entente d'un an avec le Suédois.

Alfredsson a passé 17 saisons dans avec les Sénateurs, qui l'ont repêché au 6e tour en 1994. Il a totalisé 1108 points en 1178 matchs.

L'an passé, malgré ses 40 ans, il a inscrit 26 points (10 buts, 16 passes) en 47 matchs avant de mener son équipe en séries avec 10 points en 10 rencontres.

À Détroit, le déjà légendaire numéro 11 engraissera un contingent de Suédois déjà bien garni. Henrik Zetterberg, Johan Franzen, Mikael Samuelsson, Jonathan Ericsson et Niklas Kronwall comptent parmi ses compatriotes maintenant coéquipiers.

Ryan contre des espoirs

Bryan Murray n'a pas ménagé les efforts pour faire oublier le départ de son capitaine. Il a mis la main sur Bobby Ryan en échange des attaquants Jakob Silfverberg et Stefan Noesen, de même qu'un choix de premier tour en 2014.

Silfverberg, un choix de deuxième tour en 2009, a inscrit 19 points en 48 matchs la saison dernière.

Âgé de 26 ans, Ryan a inscrit au moins 30 buts lors de quatre de ses six saisons avec les Ducks. Anaheim l'a repêché au 2e rang en 2005.

L'an dernier, il a récolté 30 points (11 buts, 19 passes) en 46 matchs.

Sur son compte Twitter, Ryan a salué les partisans des Sénateurs.

MacArthur en renfort

Bryan Murray a continué ses emplettes. Le directeur général a mis la main sur Clarke MacArthur pour 2 ans et 6,5 millions.

L'attaquant de 28 ans a passé les trois dernières campagnes avec les Maple Leafs de Toronto. Il a inscrit 8 buts et 12 aides pour 20 points en 40 matchs la saison dernière.

MacArthur avait connu sa meilleure saison en 2010-2011, avec 62 points en 82 rencontres.

Benoît au Colorado

Alfredsson n'est pas le seul Sénateur à faire ses valises. André Benoît prend la direction du Colorado pour se joindre à l'Avalanche, sur les termes d'un contrat d'un an et 900 000 $.

Le défenseur franco-ontarien s'est établi dans la Ligue nationale la saison dernière et a participé à 33 des 48 matchs des Sénateurs, en plus de 5 des 10 matchs éliminatoires de l'équipe. En saison, il a inscrit 10 points, a présenté un différentiel de -3 et a joué en moyenne 16 min 25 s par match.

L'attaquant Peter Regin poursuivra aussi sa carrière sous d'autres cieux. Le Danois a signé un pacte d'un an et 750 000 $ avec les Islanders de New York.

En 2013, Regin a obtenu 3 aides en 27 matchs et n'a pas joué en séries.

Aussi sur Le HuffPost:

Loading Slideshow...
  • Jones ou MacKinnon?

    Joe Sakic, le vice-président de l’Avalanche du Colorado, qui détient le premier choix, <a href="http://blogues.lapresse.ca/lnh/2013/06/19/lavalanche-ne-repechera-pas-seth-jones-affirme-joe-sakic/" target="_blank">a déjà indiqué au Denver Post que l’organisation n’avait pas l’intention de sélectionner le prospect no. 1</a>, soit le défenseur Seth Jones des Winterhawks de Portland. Le talentueux défenseur intrigue, mais les défenseurs, même les meilleurs, peuvent mettre plusieurs années de se développer pour s’ajuster au calibre de la LNH. Le Colorado jetterait donc son dévolu sur le centre des Mooseheads d’Halifax, Nathan MacKinnon. «Ce serait difficile pour nous de ne pas prendre MacKinnon», a d’ailleurs indiqué Patrick Roy, nouvel entraîneur du club, à The Magazine, sur ESPN. «MacKinnon est prêt à jouer dès demain», a-t-il aussi lancé.

  • Et après?

    Qu’arrivera-t-il si Seth Jones (photo) n’est pas repêché au 1er rang? Les Panthers de la Floride et le Lightning de Tampa Bay, qui repêchent aux 2e et 3e rangs, sont restés plus prudents et plus vagues quant à leurs intentions. Jonathan Drouin et Aleksander Barkov pourraient aussi être des options.

  • Bergevin songe à améliorer son sort

    Le directeur gérant du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/06/20/une-sance-de-repchage-q_n_3473867.html" target="_blank">a déjà évoqué son intérêt pour améliorer le rang de son premier choix</a>, le 25e au total actuellement. Il pourrait utiliser ses deux choix suivants, les 34e et 36e, comme monnaie d’échange. «Nous pourrions garder tous nos choix, ou nous pourrions en avoir quatre ou huit au bout du compte », a-t-il indiqué.

  • La rumeur: Émile Poirier

    Si le Canadien conserve son 25e rang au repêchage, qui pourrait être son premier choix? Ce pourrait bien être un Québécois... En effet, <a href="http://www.usatoday.com/story/sports/nhl/columnist/woodlief/2013/06/25/nhl-mock-draft-red-line-report/2454363/" target="_blank">le Tricolore pourrait mettre la main sur Émile Poirier</a>. C'est du moins l'avis de Kyle Woodlief, de Red Line Report, dont la liste de repêchage a été publiée dans le USA Today. Ce serait d'ailleurs le vol du repêchage, si on se fie au média américain... <a href=""http://www.radio-canada.ca/sports/hockey/2013/06/26/001-emile-poirier-portrait-repechage.shtml" target="_blank">Plus de détails sur Émile Poirier ici.</a>

  • Produits du Québec

    En deuxième ronde, le Canadien détient donc les 34e, 36e et 57e choix. La ronde suivante, il compte sur les 71e et 88e choix. De quoi garnir la banque d'espoirs québécois? Parmi les espoirs québécois, et outre Jonathan Drouin qui devrait partir très tôt et Émile Poirier mentionné plus tôt, on compte les attaquants Anthony Mantha, Frederick Gauthier, Anthony Duclair, William Carrier et Marc-Olivier Roy de même que les défenseurs Samuel Morin et Jonathan-Ismail Diaby ainsi que le gardien Zachary Fucale (photo).

  • Grosse année pour la LHJMQ

    La Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) a connu sa part d'insuccès dans les récentes années, mais la récolte de cette année pourrait être la meilleure depuis 15 ans. <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/06/25/la-lhjmq-pourrait-connat_n_3497482.html" target="_blank">Il semble que le circuit pourrait égaler sa performance de 1998</a>, notamment avec les champions de la Coupe Memorial, les Jonathan Drouin, Zachary Fucale et Nathan MacKinnon (photo). En 1998, 8 des 30 premiers joueurs réclamés provenaient de la LHJMQ, dont le premier choix, Vincent Lecavalier.

  • Au Canada...

    Parmi les équipes canadiennes, les Flames de Calgary et les Oilers d’Edmonton devraient être les premières à se faire entendre, elles viendront faire leur choix au 6e et au 7e rang. Les Flames cherchent à rajeunir une équipe dont le noyau prend de l’âge et ils pourront aussi compter sur les 22e et 28e choix, obtenus grâce à des transactions en fin de saison.

  • Trois choix pour Calgary

    «Ce que je crois, avec ce 6e choix, c’est que nous voulons obtenir un joueur qui aura l’opportunité de venir avec nous immédiatement et d’être en compétition pour le poste. Nous aimons vraiment ce repêchage. Nous croyons qu’aux 22e et 28e rangs, nous serons satisfaits des joueurs toujours disponibles», a indiqué le directeur-gérant des Flames, Jay Feaster (photo), au Globe and Mail.

  • Expérience recherchée

    Les Oilers, pour leur part, ont pu compter sur plusieurs choix de haut niveau au cours des dernières années (Nail Yakupov (photo), Ryan Nugent-Hopkins, Taylor Hall). Des rumeurs laissent entendre qu’ils pourraient ainsi céder ce 7e choix en échange des services d’un défenseur d’expérience, une pièce qui manque cruellement à l’équipe.

  • De Winnipeg à Montréal

    Toujours de ce côté de la frontière, les Jets devraient sélectionner au 13e rang, quelques positions devant les Sénateurs, qui figurent au 17e rang. Les Maple Leafs ( 21e), les Canucks (24e) et les Canadiens (25e) suivront.