NOUVELLES

Rupert Murdoch critique l'enquête sur ses tabloïds

04/07/2013 12:08 EDT | Actualisé 03/09/2013 05:12 EDT

LONDRES - Des enregistrements dans lesquels on entend Rupert Murdoch minimiser l'enquête sur les pratiques de ses journaux britanniques et vraisemblablement reconnaître que ses journalistes payaient les policiers pour obtenir des informations ont fait surface.

Dans la séquence publiée sur le site journalistique ExaroNews et diffusée mercredi sur le réseau Channel 4 News, on entend le magnat de la presse affirmer que cette enquête était «la plus importante jamais réalisée, et tout ça, pour presque rien».

Rupert Murdoch, président exécutif de News Corp, ajoute que «les policiers sont totalement incompétents».

Selon les deux médias, les propos ont été enregistrés en mars pendant une rencontre avec des journalistes du tabloïd The Sun.

M. Murdoch y soutient par ailleurs que l'entreprise a commis une erreur en remettant autant de dossiers aux autorités policières et précise que la compagnie exigeait désormais que les policiers débarquent avec un ordre de la cour avant de consulter des documents.

Plusieurs membres du personnel de la publication britannique ont été accusés en lien avec le scandale du piratage téléphonique visant des célébrités, des politiciens, des membres de la famille royale et des victimes de crimes.

Rupert Murdoch a assuré les employés qui sont sous le coup d'accusations qu'il serait à leurs côtés.

«Je ferai tout en mon pouvoir pour vous offrir un soutien total, même si vous êtes reconnus coupables et que vous écopez d'une sentence de six mois ou peu importe», a-t-il lancé.

Le magnat de la presse a présenté des excuses publiques lorsque le scandale des écoutes téléphoniques a été dévoilé au grand jour.

«Nous sommes profondément désolés pour les souffrances subies par les personnes concernées. Nous regrettons de ne pas avoir agi plus vite pour réparer les dégâts», avait-il déclaré dans une publicité de News Corp diffusée dans sept journaux britanniques en juillet 2011.

PLUS:pc