NOUVELLES

Les travaux au PEPS : une facture moins élevée que prévue

04/07/2013 01:23 EDT | Actualisé 02/09/2013 05:12 EDT

L'agrandissement du PEPS de l'Université Laval a coûté moins cher que prévu. Ce chantier estimé au départ à 85 millions de dollars aura finalement nécessité un investissement de 82 millions.

L'échéancier a aussi été respecté. Lors de l'inauguration officielle des installations, jeudi matin, le recteur de l'Université Laval, Denis Brière a dit souhaiter que ce nouveau centre sportif accueille tout autant les athlètes, les étudiants que la population régionale.

Le maire Régis Labeaume avait aussi un souhait à formuler. Il rêve toujours de construire un anneau de glace olympique sur le site du PEPS, un projet de 100 millions de dollars. Régis Labeaume profité de l'occasion pour passer son message aux politiciens présents. « Je ne veux pas inquiéter le recteur ce matin, mais selon moi on ajoute un anneau de glace sur le campus et on est le plus important », a dit le maire, sous les applaudissements.

Les nouvelles infrastructures comprennent notamment un amphithéâtre sportif de 3 100 sièges et un centre aquatique doté d'une piscine de dimension olympique qui pourra accueillir 1 000 spectateurs. La nouvelle infrastructure comprend aussi un centre d'entraînement qui sera ouvert au public.  

Les deux gouvernements ont investi chacun 36 millions de dollars dans le projet. La Ville de Québec a injecté 10 millions de dollars de son côté.

PLUS:rc