NOUVELLES

Le déficit budgétaire se creuse en Italie

04/07/2013 08:19 EDT | Actualisé 03/09/2013 05:12 EDT

Le déficit budgétaire italien s'est creusé au premier trimestre, représentant 7,3 % du produit intérieur brut (PIB) contre un ratio de 6,6 % sur les trois premiers mois de 2012, a dit jeudi l'agence des statistiques Istat.

Cet accroissement du déficit sur la période a été le fait d'une hausse des dépenses, qui ont augmenté de 1,3 % d'une année sur l'autre. 

Le déficit budgétaire du premier trimestre est toujours beaucoup plus élevé que ceux des trimestres suivants parce que l'essentiel des paiements d'impôts sont effectués plus tard dans
l'année.

Sur l'ensemble de 2012, le déficit budgétaire italien est ressorti à 3 % du PIB, ratio qui constitue la limite imposée par l'Union europénne et Rome prévoit 2,9 % pour 2013.

S'il veut respecter cet objectif, le premier ministre, Enrico Letta, n'a guère de marges de manoeuvre pour augmenter les dépenses, un état de fait qui crée des tensions au sein de sa
large coalition gauche-droite.

Reuters

PLUS:rc