NOUVELLES

Greipel remporte la sixième étape du Tour de France et Impey maintenant en jaune

04/07/2013 12:06 EDT | Actualisé 03/09/2013 05:12 EDT

MONTPELLIER, France - Le coureur allemand Andre Greipel a remporté au sprint la sixième étape du Tour de France, jeudi, et le Sud-Africain Daryl Impey est le nouveau détenteur du maillot jaune de meneur.

Par une chaleur torride, Greipel a surgi du peloton à 500 mètres de l'arrivée, avant de résister aux charges de Peter Sagan et de Marcel Kittel.

«C'était une étape très nerveuse, a commenté Greipel. Nous savions que nous pouvions la remporter au sprint et nous étions prêts pour cela.»

Greipel, âgé de 30 ans, a dédié sa cinquième victoire d'étape de la Grande boucle à son coéquipier de l'équipe Lotto-Belisol, Jurgen Van den Broeck, contraint d'abandonner avant la course en raison d'une blessure à un genou qu'il s'est infligée mercredi.

Mark Cavendish s'est retrouvé pris dans un accident vers la fin de l'étape et il a perdu beaucoup d'énergie en tentant de recoller le groupe de tête. Il a terminé en quatrième place, au lendemain de sa 24e victoire d'étape.

Le Québécois David Veilleux a pris le 98e rang, dans un immense peloton qui a terminé à cinq secondes du groupe de tête. Au cumulatif, le cycliste de l'équipe Europcar occupe la 135e position.

Soixante-sixième jeudi, le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp) pointe lui au 14e rang, à 22 secondes du nouveau meneur.

Impey a ravi le maillot jaune de meneur à son coéquipier Simon Gerrans de l'équipe Orica Greenedge.

«C'est une journée historique pour l'Afrique du Sud. Je suis le premier qui arbore le maillot jaune, a lancé le cycliste âgé de 28 ans. Ça va assurément bouleverser ma vie. J'espère que les gens vont commencer à me reconnaître, peut-être.»

L'Australien Gerrans a confié avoir levé le pied quelque peu afin de permettre à Impey de le devancer au classement cumulatif. Il a ainsi voulu récompenser Impey parce qu'il l'a aidé à remporter la troisième étape et aussi pour le rôle qu'il a joué dans le gain d'Orica Greenedge au contre-la-montre par équipe, lundi.

«Daryl y a été pour beaucoup dans ma quête du maillot, j'ai donc pensé que ce serait un bon geste de le lui passer à ce moment-ci», a dit Gerrans.

«Il a été un rouage important de notre victoire d'équipe mercredi. J'ai pensé que c'était une bonne chose qu'il passe une journée ou deux avec le maillot.»

Le peloton est resté compact jusqu'à la fin du parcours plat de 176,5 kilomètres entre Aix-en-Provence et Montpellier.

Mais il y a tout de même eu d'autres accidents.

À environ 30 kilomètres de la fin, Cavendish a été impliqué dans une chute à l'arrière du peloton impliquant plusieurs coureurs de l'équipe Belkin. Son maillot blanc de l'équipe Omega Pharma-QuickStep arborait des traces évidentes de l'accrochage.

Impey sera confronté à un plus grand défi, vendredi, à l'occasion de la septième étape montagneuse, reliant Montpellier à Albi. Ce n'est que la première d'une série d'étapes fort exigeantes.

La première journée de congé du Tour aura lieu, lundi.

PLUS:pc