NOUVELLES

Éveil tardif

03/07/2013 09:10 EDT | Actualisé 02/09/2013 05:12 EDT

Mené 3 à 1 à la mi-temps, l'Impact de Montréal s'est relevé par la suite et a soutiré un match nul de 3-3 au Toronto FC, mercredi, au BMO Field.

Pourtant, après seulement 22 secondes, c'était 1-0 pour l'Impact. Andrés Romero s'est amené devant le gardien du Toronto FC, Joe Bendik, qui a mal jugé sa sortie. Le ballon est passé par-dessus la tête de Bendik et Romero a tapé dans le filet le but le plus rapide de l'Impact de Montréal depuis son entrée en MLS.

Toronto n'a pas perdu de temps pour répliquer. Jeremy Brockie s'est moqué d'Alessandro Nesta dans la surface. Sa frappe n'a laissé aucune chance à Troy Perkins. 1-1 après six minutes de jeu.

À la 21e minute, l'Impact n'est pas arrivé pas à dégager son territoire après un coup de pied de coin. Steven Caldwell a repris un centre de la tête pour donner l'avance aux Torontois.

Et trois minutes plus tard, Luis Silva a remis dans la course de Darren O'Dea qui a battu Perkins à sa gauche.

C'était les premières réalisations dans la MLS des trois buteurs torontois. 

Pour la première fois cette saison, l'Impact a accordé trois buts en première demie. La défense montréalaise, trop statique, a été incapable de réagir aux assauts de son adversaire.

L'Impact a égalisé la marque en deuxième demie en seulement une minute. D'abord, le défenseur Hassoun Camara, bien avancé en zone torontoise, a réduit l'écart à la 68e minute. Puis, Marco Di Vaio a inscrit son 11e filet de la saison.

Le onze montréalais, qui était privé de son entraîneur Marco Schällibaum, a résisté cette fois en fin de match. Samedi dernier, l'Impact avait échappé un point pendant les arrêts de jeu contre les Rapids du Colorado.

L'Impact (9-4-3) disputera son prochain match à domicile, dimanche, contre Chivas USA.

PLUS:rc