NOUVELLES

Pas de cinquième mandat pour Charlotte L'Écuyer

03/07/2013 01:31 EDT | Actualisé 01/09/2013 05:12 EDT

La députée de Pontiac, Charlotte L'Écuyer, ne sollicitera pas de nouveau mandat lors des prochaines élections générales au Québec.

Mme L'Écuyer, âgée de 70 ans, croit qu'il est temps de prendre sa retraite afin de ne pas se voir contrainte d'abandonner ses fonctions en cours de mandat.

« À 70 ans, je ne veux pas être captive de cette route-là qu'on doit faire deux fois par semaine pour se rendre à Québec. Je veux prendre du temps pour moi. Pour voyager. [...] Je vais m'occuper de moi », ajoute-t-elle.

La députée entend rester en poste jusqu'à la fin de son mandat actuel, qui a commencé le 4 septembre dernier.

On ignore à quel moment auront lieu les prochaines élections, puisque le gouvernement minoritaire pourrait retourner aux urnes avant 2016.

Des réactions politiques

Le maire de Fort-Coulonge, Raymond Durocher, également préfet adjoint à la MRC de Pontiac, connaît Mme Lécuyer depuis le début des années 1990, lorsqu'il s'est lancé en politique municipale.

Le Pontiac a été durement touché par l'effondrement du secteur forestier et la sécheresse qui a frappé les agriculteurs l'année dernière.

« Malgré que les gens la critiquent, c'est comme tout bon député dans la province de Québec, à un moment donné, ils ont les mains liées dans le dos. Il y a bien des choses qu'ils ne peuvent pas faire, même si on pense qu'ils peuvent faire des miracles », note M. Durocher.

De son côté, le président de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO), Jocelyn Blondin, reconnaît le travail de Charlotte L'Écuyer.

La CSPO a répété pendant des années ses demandes pour des projets de rénovation et de construction d'écoles. Le feu vert de Québec a finalement été donné récemment par le gouvernement péquiste.

« On a toujours eu de bonnes relations ensemble. Elle était très, très facile à rejoindre. [...] Elle m'appelait directement de Québec quand elle avait des nouvelles positives ou lorsque le dossier avançait », se rappelle-t-il.

La CSPO a enregistré une forte croissance du nombre d'élèves dans les dernières années. La tendance devrait se maintenir, en raison des développements immobiliers dans les secteurs de Hull et d'Aylmer.

PLUS:rc