NOUVELLES

L'enquête préliminaire de Pamela Porter débutera en septembre

03/07/2013 04:51 EDT | Actualisé 02/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'enquête préliminaire de Pamela Porter, l'épouse de l'ancien directeur du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), s'amorcera en septembre.

Les avocats de Mme Porter et les procureurs ont convenu mercredi d'y consacrer cinq jours à compter du 16 septembre, alors que la Couronne présentera sa preuve.

L'enquête préliminaire permettra de déterminer si les preuves sont suffisantes pour traduire Pamela Porter en justice. Elle est accusée de complot et de recyclage des produits de la criminalité; elle est en fait soupçonnée d'avoir blanchi plus de 22 millions $ en lien avec la construction du CUSM.

Arthur Porter est accusé d'avoir accepté des millions de dollars en pots-de-vin d'ex-dirigeants de SNC-Lavalin pour l'obtention de contrats du nouvel hôpital de 1,3 milliard $.

Le couple, qu vivait aux Bahamas, a été arrêté au Panama le 26 mai.

Des 106 personnes arrêtées jusqu'ici par l'Unité permanente anticorruption (UPAC), Pamela Porter est la seule à ne pas avoir obtenu de libération sous caution.

La procureure de la Couronne Marie-Hélène Giroux a affirmé mercredi qu'elle attendait toujours de voir si l'avocat de Pamela Porter contestera cette décision en Cour supérieure. Elle espère par ailleurs obtenir une résolution plus rapide dans cette cause, puisque le dossier est distinct de celui des autres personnes épinglées en lien avec les contrats du CUSM.

Depuis son arrestation, Pamela Porter a été ramenée au Canada, où elle est détenue depuis ce temps, alors que son mari conteste la légalité de son extradition, plaidant que son arrestation est illégale en raison de l'immunité diplomatique dont il prétend jouir.

Il n'y a rien de nouveau à signaler dans le dossier d'Arthur Porter, a précisé Me Giroux.

PLUS:pc