NOUVELLES

Élections partielles : l'opposition dénonce la date choisie

03/07/2013 12:04 EDT | Actualisé 02/09/2013 05:12 EDT

L'opposition à Queen's Park décrie le choix des libéraux de tenir des élections partielles juste avant la longue fin de semaine du mois d'août.

Les conservateurs de Tim Hudak accusent le gouvernement de Kathleen Wynne de tricher, tandis que la chef du NPD, Andrea Horwath, soutient que les libéraux espèrent qu'un faible taux de participation sera à leur avantage en tenant des élections en été.

Le professeur de sciences politiques Ian Roberge, du Collège universitaire Glendon, comprend la frustration des partis d'opposition.

« C'est beaucoup plus difficile de soulever un ras-le-bol en juillet quand les gens sont au chalet, en camping, ou sur la plage », souligne le professeur.

Andrea Horwath affirme que son parti choisira d'ici la fin de la semaine les trois derniers candidats pour se présenter dans les cinq circonscriptions vacantes.

« Nous ferons campagnes sur les acquis obtenus dans les discussions sur le budget », indique la chef du NPD.

Cinq libéraux ont démissionné à Windsor, London, Toronto et Ottawa, dont l'ex-premier ministre Dalton McGuinty. Le vote aura lieu le 1er août prochain.

 

PLUS:rc