Huit feux de forêt sont présentement en activité dans le nord de la province. L'un d'eux, près d'Eastmain, force la fermeture partielle de la route de la Baie-James.

La circulation sur cette route qui relie Radisson à Matagami, est officiellement fermée pour une période indéterminée à partir du km 275 jusqu'au km 518.

La fumée nuisait à la visibilité sur la route depuis mardi.

La Société de protection des forêts contre le feu  (SOPFEU), a envoyé 42 pompiers et quatre avions-citernes pour combattre les flammes.

Alors qu'au sud du 51e parallèle, la SOPFEU applique une politique de lutte systématique pour tous les feux, au nord, elle n'intervient pas, en temps normal. Elle a toutefois été sollicitée en renfort par la communauté d'Eastmain et le ministère des Affaires autochtones.

Samedi, le village cri d'Eastmain, qui compte 350 habitants, a été partiellement évacué à cause de la fumée dégagée par le feu. Les personnes atteintes de maladies chroniques évacuées ont été prises en charge par la Croix-Rouge et logées dans des hôtels de Val-d'Or. Sept vols ont été nécessaires pour évacuer les résidents. 

Pas de pluie à l'horizon

Les conditions météorologiques qui assèchent le couvert forestier dans le nord du Québec forcent par ailleurs les autorités à agrandir le territoire touché par l'interdiction de faire des feux en forêt.

L'interdiction couvre maintenant toute la région au nord de Chibougamau, de l'Ontario jusqu'au golfe Saint-Laurent, en passant par la Côte-Nord.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, aucun feu de forêt n'est actuellement en activité, mais la SOPFEU déploie préventivement ses pompiers dans des secteurs à risque.

Aucune précipitation n'est anticipée au cours des prochains jours et le danger d'incendie continuera d'augmenter.