NOUVELLES

Égypte: Morsi transféré seul au ministère de la Défense

03/07/2013 08:25 EDT | Actualisé 03/07/2013 10:10 EDT
AP

Le président égyptien déchu Mohamed Morsi, renversé par l'armée, a été transféré seul au ministère de la Défense, a annoncé jeudi à l'aube un haut responsable des Frères musulmans dont il est issu à l'AFP.

"Morsi a été séparé de son équipe et emmené au ministère de la Défense", a déclaré Gehad al-Haddad, responsable au sein de la confrérie.

Il avait auparavant indiqué que M. Morsi "et toute l'équipe présidentielle (étaient) en résidence surveillée au club de la Garde républicaine de la présidence", ajoutant que son père, considéré comme le bras droit de M. Morsi, y était également détenu.

Mercredi soir, l'armée a renversé M. Morsi, premier président démocratiquement élu d'Égypte, suspendu la Constitution et nommé en remplacement du chef d'Etat le président du Conseil constitutionnel Adly Mansour, suscitant l'inquiétude à l'étranger.

Aussitôt après l'éviction de leur président, l'étau s'est resserré autour des Frères musulmans.

Des sources de sécurité ont affirmé que le chef du Parti de la justice et de la liberté, vitrine politique de la confrérie, Saad al-Katatni, et que l'adjoint du Guide suprême, Rached Bayoumi, avaient été arrêtés.

Le journal gouvernemental Al-Ahram a également fait état de 300 mandats d'arrêt lancés contre des membres du mouvement islamiste.

M. Morsi et plusieurs dirigeants de la confrérie, dont le Guide suprême Mohammed Badie, et son "numéro 2" Khairat al-Chater, avaient auparavant reçu l'interdiction de quitter l'Egypte.

En outre, la sécurité a interrompu la diffusion de leur chaîne de télévision et perquisitionné les locaux d'Al-Jazeera-Mobacher qui a diffusé un enregistrement vidéo de M. Morsi dans lequel il se présentait comme "le président élu d'Égypte".

INOLTRE SU HUFFPOST

Best Photos From Coup In Egypt