NOUVELLES

États-Unis : des ventes automobiles plus élevées 

02/07/2013 12:19 EDT | Actualisé 01/09/2013 05:12 EDT

Les ventes de camionnettes ont nourri une demande soutenue en juin aux États-Unis, au point que le secteur automobile local est bien parti pour enregistrer son meilleur mois depuis la récession qui avait obligé General Motors (GM) et Chrysler à déposer le bilan en 2009.

GM et Ford Motor ont publié des ventes plus élevées que prévu, tandis que celles de Chrysler, filiale de Fiat, ont correspondu aux attentes des analystes. Toyota Motor a également fait état de ventes étonnamment fortes en Amérique du Nord.

L'amélioration de la situation du marché immobilier alimente une demande de grosses camionnettes chez l'ensemble des constructeurs présents aux États-Unis.

« Les foyers américains vont mieux qu'en début d'année et ils pensent, avec raison, que la croissance économique va se poursuivre », observe Mustafa Mohatarem, chef économiste de GM.

On estime généralement que les ventes automobiles auront augmenté de 8 % au plus en juin en glissement annuel aux États-Unis. Les économistes interrogés par Reuters prévoient un
rythme de vente annuel de 15,4 millions de véhicules.

Plusieurs analystes et cabinets spécialisés vont jusqu'à 15,5 à 15,7 millions. GM n'hésite pas à prédire un rythme de 15,8 millions, qui serait le plus élevé depuis novembre 2007.

Les ventes automobiles sont considérées comme un indicateur avancé de l'état de santé de l'économie américaine. Le secteur automobile fait mieux que l'économie dans son ensemble, porté par un crédit devenu plus accessible et par une demande qui rattrape son retard.

Ces ventes avaient augmenté plus que prévu en mai, les secteurs du bâtiment et pétrolier ayant besoin de camionnettes pour répondre à une croissance de la demande de leurs services, une tendance qui devrait durer tout au long de l'année, de l'avis des constructeurs automobiles.

Pour ce qui est des performances individuelles des constructeurs, Ford a vu ses ventes augmenter de 13,4 %, Chrysler de 8 % et GM de 6,5 %.

Parmi les marques étrangères, les ventes de Toyota ont progressé de 10 % et celles de Nissan de 13 %.

Reuters 

PLUS:rc