NOUVELLES

Montréal, capitale du cirque jusqu'au 14 juillet

02/07/2013 04:31 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

Une quinzaine de spectacles, dont cinq créations québécoises, seront présentés cette année à Montréal complètement cirque, du 3 au 14 juillet.

Le festival, qui demeure le seul événement international consacré aux arts du cirque en Amérique du Nord, propose pendant 10 jours la crème du cirque contemporain.

Les organisateurs ont vu une centaine de spectacles dans le monde entier pour finalement choisir neuf productions d'Australie, d'Espagne, de France et d'Angleterre.

Le music-hall de la Baronne donnera le coup d'envoi du festival, du 3 au 4 juillet, à l'Olympia. Le spectacle du Cirque Éloize, qui fête ses 20 ans cette année, a été conçu et écrit par Rémy Girard et Denis Bouchard.

La troupe australienne Circa, qui avait offert le spectacle Wunderkammer en 2011, revient avec S, un mélange de danse, d'acrobatie, de contorsion et d'humour grinçant. S est présenté au Théâtre du Nouveau Monde, du 9 au 13 juillet.

Selon la directrice de Montréal complètement cirque, Nadine Marchand, l'objectif du festival est de montrer « ce qui se passe en 2013 sur la planète d'intéressant en cirque et de présenter cette diversité-là ».

De jeunes troupes québécoises

Le festival accompagne aussi la création de cinq productions québécoises, dont celled des jeunes troupes Nord Nord Est et Flip FabriQue, créée par des diplômés de l'École de cirque de Québec.

De son côté, la compagnie montréalaise Fabrique Métamorphosis intègre la technologie 3D dans un spectacle sur les bâtisseurs de gratte-ciel.

Sa directrice, Héloïse Depocas, décrit le spectacle Ironworkers Local 777 qui sera présenté sous le dôme de la Société des arts technologiques.

« C'est vraiment un univers immersif, dit-elle à propos du spectacle. Le public et les quatre interprètes seront submergés dans un visuel à 360 degrés. »

Le cirque, un art de la rue

Le festival sera aussi très présent en plein air, notamment à la place Émilie-Gamelin, où un spectacle aura lieu tous les soirs jusqu'au 13 juillet.

Le Cirque Carpe Diem est de retour au parc Jean-Drapeau avec des spectacles de trapèze volant. Encore cette année, le public est invité à s'élancer.

Les 12 et 13 juillet, une partie de la rue Saint-Denis sera fermée et transformée en piste de cirque à ciel ouvert. En plus de la TOHU, le festival s'installe dans trois nouvelles salles cette année, le Théâtre du Nouveau Monde, le Quat'sous et la Société des arts technologiques.

PLUS:rc