NOUVELLES

Le ministre d'État aux Finances, Ted Menzies, ne sollicitera pas d'autre mandat

02/07/2013 04:08 EDT | Actualisé 01/09/2013 05:12 EDT

CLARESHOLM, Alta. - Un second membre du cabinet de Stephen Harper, élu dans une circonscription du sud de l'Alberta, a annoncé qu'il ne se présenterait aux prochaines élections fédérales.

Le ministre d'État aux Finances, Ted Menzies, a déclaré mardi qu'il souhaitait passer plus de temps dans sa province, et qu'il ne désirait plus assumer de fonctions de ministre.

La circonscription du député inclut notamment la ville de High River, la plus durement touchée par les récentes inondations dans cette province. Les quelque 13 000 résidants de la municipalité avaient dû évacuer leur foyer pendant la crise.

L'annonce de M. Menzies signifie que M. Harper devra combler un deuxième poste lors de son prochain remaniement ministériel, puisque le ministre des Pêches et Océans, Keith Ashfield, a fait savoir à la fin du mois de juin qu'il souhaitait être retiré du cabinet. Il a récemment appris qu'il souffrait de la maladie de Hodgkin.

M. Menzies a expliqué avoir visité sa circonscription de Macleod, en Alberta, pour constater les dégâts causés par les graves inondations de juin. Il s'est dit consterné par ce qu'il y avait vu. Il a déclaré par voie de communiqué qu'il jugeait important de passer plus de temps dans sa circonscription, compte tenu de l'importance des dégâts et des défis que devront relever les sinistrés de High River d'autres localités du sud de l'Alberta.

Et c'est la raison pour laquelle il ne se présentera pas à nouveau aux élections de 2015, a-t-il ajouté, précisant toutefois qu'il continuerait d'assumer ses fonctions de député d'ici là.

Le conservateur a assuré ses électeurs qu'il continuerait, pendant les deux prochaines années, à faire tout ce qu'il pouvait pour améliorer le sort des citoyens de la circonscription de Macleod.

«Cette décision m'a amené à demander au premier ministre Harper de ne pas me considérer pour une éventuelle position au sein du cabinet», a-t-il écrit.

M. Menzies a été élu pour une première fois en 2004, avant de devenir, en 2011, l'adjoint du ministre des Finances, Jim Flaherty.

Plaçant ses pions pour un remaniement ministériel plus tard ce mois-ci, M. Harper a commencé à sonder ses ministres pour savoir lesquels d'entre eux ne souhaitaient pas solliciter un nouveau mandat aux prochaines élections fédérales.

M. Harper pourrait également choisir de nommer un nouveau ministre des Affaires intergouvernementales. L'ancien ministre Peter Penashue, dont les dépenses électorales de 2011 ont été mises en doute, a remis sa démission en mars. Il a ensuite été défait à l'élection partielle dans sa circonscription.

Son ministère est entre-temps pris en charge par le ministre des Transports, Denis Lebel.

PLUS:pc