NOUVELLES

Le démarrage d'une centrale de cogénération est reporté à plus tard à Thurso

02/07/2013 05:57 EDT | Actualisé 01/09/2013 05:12 EDT

VANCOUVER - Les actions de Fortress Paper (TSX:FTP) ont reculé, mardi, après que l'entreprise eut annoncé qu'une panne de pompe à eau retarderait davantage le démarrage d'une centrale de cogénération à son usine de pâte de cellulose située à Thurso, en Outaouais.

Le titre de l'entreprise de Vancouver a terminé la séance à 5,90 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 24 cents, soit près de quatre pour cent par rapport à son précédent cours de clôture.

Fortress a expliqué que la panne de la pompe à eau et d'une pompe de secours avait retardé les travaux de construction de la centrale, qui devaient être complétés à la fin du mois de juin.

L'entreprise s'attend maintenant à ce que la centrale produise de l'électricité d'ici la fin de juillet.

Fortress a commandé une autre pompe d'un différent fournisseur, au cas où les réparations ne pourraient être terminées tel que prévu. Néanmoins, cette pompe ne pouvait pas être livrée et installée avant 11 semaines.

Le chef de la direction de Fortress, Chadwick Wasilenkoff, a jugé «frustrant» que le démarrage de la centrale soit retardé, mais il s'est dit confiant que la pompe puisse être réparée ou remplacée à court terme.

L'usine Fortress Cellulose Spécialisée de Thurso a commencé ses activités de dissolution de pâte en décembre 2011. La centrale de cogénération devait être opérationnelle au début de 2013, mais son démarrage a de nombreuses fois été reporté à plus tard.

PLUS:pc