NOUVELLES

Le chroniqueur mode B. Scott refuse les excuses du réseau BET

02/07/2013 05:38 EDT | Actualisé 01/09/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - L'excentrique chroniqueur de mode B. Scott affirme que le réseau Black Entertainment Television (BET) l'a forcé à atténuer l'apparence très féminine qui fait sa renommée lors de l'émission d'avant-gala de la remise des prix BET, dimanche.

Selon M. Scott, une personnalité de la télévision et du web ouvertement gaie, le réseau l'aurait contraint à se changer complètement avant d'entrer en ondes. Il a dû troquer ses talons hauts pour des chaussures plates, sa longue chemise pour un complet, et ses longs cheveux ont été attachés en queue de cheval.

BET se défend d'avoir discriminé le chroniqueur, soutenant que c'est une malencontreuse suite de malentendus entre les deux parties. Le réseau a également présenté ses excuses à M. Scott pour l'avoir offensé.

Celui-ci, toutefois, prétend avoir été très clair avec le réseau sur la tenue qu'il comptait porter en ondes. Aussi a-t-il refusé les excuses de BET, les jugeant peu sincères.

Il a aussi soutenu qu'il était censé être le seul commentateur mode de l'émission d'avant-gala.

Une fois sur place, après qu'on l'eut forcé de changer de tenue, il aurait été jumelé à la chanteuse et actrice Adrienne Bailon.

«Ce devait être l'une des plus grandes journées de ma carrière et j'ai été humilié publiquement, a-t-il déclaré. J'en suis blessé. Je veux seulement que les gens sachent qu'ils peuvent être qui ils sont.»

B. Scott croit toutefois avoir des alliés chez BET, et que l'ordre de se changer venait d'un seul membre de la direction.

PLUS:pc