NOUVELLES

La violence armée survient surtout à l'extérieur des conflits, dit une étude

02/07/2013 08:42 EDT | Actualisé 01/09/2013 05:12 EDT

GENÈVE - La très grande majorité des personnes victimes de violence armée chaque année sont tuées à l'extérieur des guerres et autres conflits, démontre une étude rendue publique mardi.

L'enquête sur le recours aux armes réalisée annuellement par l'Institut des hautes études internationales et du développement de Genève, en Suisse, a déterminé que 526 000 personnes, en moyenne, ont connu une mort violente chaque année entre 2004 et 2009, mais que 90 pour cent de la violence armée n'était pas liée à des conflits internationaux ou des guerres civiles.

L'enquête dévoilée mardi démontre que 60 pour cent de la violence mortelle implique une arme à feu et ajoute que les civils détiennent environ les trois quart des armes en circulation à travers le monde.

L'étude note enfin une corrélation importante entre la hausse et la chute du prix des munitions au Liban et la popularité de certaines armes parmi les rebelles syriens.

PLUS:pc