DIVERTISSEMENT

Jennifer Lopez regrette d'avoir chanté un bon anniversaire au président du Turkménistan (VIDÉO)

02/07/2013 08:46 EDT | Actualisé 01/09/2013 05:12 EDT
AFP

Mise à jour: La chanteuse américaine vient d'exprimer ses regrets via Associated Press après s'être donnée en concert lors de l'anniversaire du président du Turkménistan, Gourbangouly Berdymoukhamedov.

Par l'intermédiaire de son porte-parole, Jennifer Lopez a dévoilé sa profonde méconnaissance de la situation géopolitique de l'Asie centrale. Dans le communiqué, les représentants de la star expliquent que le concert était en fait commandité par la China National Petroleum Corp. et n'était pas un "événement politique".

Si Jennifer Lopez "avait su que les droits de l'homme n'étaient pas respectés dans le pays, elle n'y serait jamais allée" affirme un des attachés de presse qui souligne également que le "joyeux anniversaire" chanté était une requête de dernière minute des organisateurs à laquelle s'était pliée Jennifer Lopez.

J-Lo a chanté samedi 29 juin pour l'anniversaire de président turkmène, à la tête d'un des pays les plus fermés au monde dans une villégiature sur les bords de la Caspienne. Lopez a été introduite comme la première star occidentale à se produire dans cette ex-république soviétique connue pour ses vastes réserves de gaz et son piètre bilan en matière de droits de l'homme.

Extrait du concert:

"Où sont mes followers?"

Un membre de son équipe s'interrogeait pour sa part sur son compte Twitter: "Je me demande où sont mes followers au Turkménistan?!", pays où l'accès à l'internet est strictement contrôlé par l'État. Le dernier rapport de l'ONG Human Rights Watch a décrit le Turkménistan comme "'un des régimes les plus répressifs au monde".

Le pays est par ailleurs en plein boom de construction ces dernières années avec notamment 2 milliards de dollars investis dans la seule villégiature d'Avaza depuis 2007. Cette ville dans le désert doit pouvoir accueillir jusqu'à 20.000 touristes par an d'ici 2020.

Le président Berdymoukhamedov a aussi inauguré samedi le premier yacht club du pays à Avaza, construit par le groupe turc Polimeks qui pourrait accueillir 40 yachts et offrira 44 villas.

Antécédent

Plusieurs vedettes sont déjà tombées dans le panneau en acceptant de venir chanter pour certains despotes. Wikileaks avait publié la liste des artistes ayant par le passé chanté pour le dictateur Mouammar Kadhafi et sa famille, à diverses occasions. On y retrouvait Mariah Carey, Beyoncé, Usher, 50 Cent, Nelly Furtado ou Lionel Richie.

En 2011, c'est l'actrice oscarisée de Million Dollar Baby, Hilary Swank, qui s'était excusée après avoir été aperçue à la fête d'anniversaire du leader tchétchène Ramzan Kadyrov soupçonné de tortures et de meurtres.

INOLTRE SU HUFFPOST

Jennifer Lopez reçoit la 2 500e étoile sur Hollywood Boulevard