NOUVELLES

Au lendemain de sa victoire sur Williams, Lisicki poursuit ses succès

02/07/2013 09:46 EDT | Actualisé 01/09/2013 05:12 EDT

LONDRES - Moins de 24 heures après avoir fait sensation en éliminant la grande favorite Serena Williams, l'Allemande Sabine Lisiki s'est montrée expéditive face à son adversaire suivante. Elle a vaincu Kaia Kanepi, 46e joueuse mondiale, 6-3, 6-3 en 65 minutes.

Lisicki, 23e tête de série, obtient ainsi son billet pour le carré d'as pour une deuxième fois en trois ans à Wimbledon.

«J'ai eu quelques grands défis à relever vers les demi-finales, j'étais prête», a déclaré Lisicki, qui fait maintenant figure de favorite après avoir mis fin à la séquence de 34 victoires de Williams, lundi.

Elle sera maintenant confrontée à Agnieszka Radwanska, no 4, qui a vaincu Li Na, no 6, 7-6 (5), 4-6, 6-2 dans un match qui a duré plus de trois heures et demie, a été interrompu deux fois par la pluie, a nécessité une pause pour blessure et un dernier jeu qui s'est éternisé pendant plus de 10 minutes.

L'autre demi-finale opposera la Française Marion Bartoli, no 15, à la Belge Kirsten Flipkens, no 20.

Flipkens a vaincu Petra Kvitova, huitième tête de série, 4-6, 6-3, 6-4 pour éliminer la dernière championne d'un tournoi du Grand Chelem encore en lice au tableau féminin. Flipkens, dont il s'agit de la première victoire dans un match quart de finale du Grand Chelem, poursuit son beau retour après avoir été ralentie par des problèmes de santé qui l'ont fait dégringoler au 262e rang mondial l'année dernière.

Bartoli, elle, a pris la mesure de la dernière Américaine encore dans le tournoi en simple, défaisant Sloane Stephens 6-4, 7-5 au cours d'une confrontation qui a été ponctuée d'un délai de deux heures et demie à cause de la pluie.

Radwanska n'est plus qu'à une victoire de sa deuxième participation à la finale à Wimbledon. Elle a écarté Li à sa huitième balle de match.

Radwanska a demandé une pause médicale à l'issue du deuxième set et un soigneur s'est attardé à sa cuisse droite. En avance 5-2 au troisième set, elle a redemandé la présence du soigneur pour un rapide traitement aux deux jambes.

«À la fin d'un tournoi du Grand Chelem, on ne pense pas vraiment à la douleur ou à quoi que ce soit d'autre, a dit Radwanska. Tu te bats jusqu'au bout. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui.»

Avec la victoire de Radwanska, la Pologne est assurée d'avoir un demi-finaliste dans les tableaux masculin et féminin. Mercredi, Jerzy Janowicz affronte Lukasz Kubot dans un quart de finale opposant deux Polonais.

Si ces deux matchs quarts de finale ont commencé en même temps, Radwanska et Li avaient seulement complété leur premier set au moment où Lisicki et Kanepi se serraient la main.

Lisciki a réussi le bris aux dépens de Kanepi au premier jeu et elle n'a pas eu de soucis au premier set. Elle a commis trois doubles fautes au troisième jeu de la deuxième manche pour perdre son service pour la première fois mais elle s'est aussitôt ressaisie en brisant sa rivale, puis a gagné quatre des cinq jeux suivants.

PLUS:pc