NOUVELLES

Prêté au FC Kaiserslautern, Olivier Occéan retourne en 2e division allemande

01/07/2013 09:50 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - En acceptant qu'Eintracht Francfort le prête au FC Kaiserslautern pour les deux prochaines saisons, Olivier Occéan a choisi de reculer à court terme dans le but de mieux avancer à long terme.

Si l'attaquant québécois a finalement accepté un marché qu'il avait initialement refusé, il y a une semaine, c'est parce que Kaiserslautern s'est dit intéressé à acheter son contrat en cours de route et même à le bonifier d'une année suppplémentaire s'il fait bien. Et aussi, parce que le président et l'entraîneur du club de deuxième division allemande ont promis de le faire jouer régulièrement, privilège qui lui a échappé l'hiver dernier en Bundesliga-1 avec Francfort.

«Quand ils ont appelé mon agent en signifiant leur intérêt pour moi, j'ai d'abord dit que je ne croyais pas y aller parce que je voulais me battre pour rester en D1, a raconté Occéan, lundi, alors qu'il se trouvait déjà à Kaiserslautern, petite ville située à environ une heure de route de Francfort. Ils ont continué de discuter avec mon agent et finalement ç'a fini par donner un bon 'package'.

«C'est mieux que ce que j'avais avant, a ajouté le Brossardois de 31 ans, qui n'était pas dans les bonnes grâces de l'entraîneur à Francfort. Je me sens mieux en terme de stabilité et de longévité. D'avoir l'opportunité d'être encore en Bundesliga à 34 ans, je ne pouvais pas dire non.»

Occéan a aussi aimé les ambitions de Kaiserslautern, qui aspire à retourner en Bundesliga-1 pour la première fois depuis la saison 2011-12.

«Ils mettent de la pression sur un peu tout le monde (pour obtenir des joueurs) parce qu'ils veulent remonter en D1. Leur budget est d'ailleurs plus élevé que celui des autres clubs en D2», a noté Occéan, qui a aussi attiré l'intérêt de clubs en Turquie et en Chine, mais a préféré rester en Allemagne, où il se sent à l'aise.

«Ils veulent monter en D1 et ils m'ont dit que je suis l'un des joueurs pour les aider à le faire. D'ailleurs, il va y avoir plusieurs nouveaux joueurs avec l'équipe cette saison.»

Occéan était de retour à son hôtel quand il s'est entretenu avec La Presse Canadienne, lundi en fin de journée, après avoir subi des examens médicaux, rencontré quelques coéquipiers et visité le stade de son nouveau club.

«C'est un stade magnifique, moderne, très bien situé, a indiqué l'attaquant. Quand on est au centre-ville, on peut voir le stade en haut, par-dessus la montagne. C'est joli.»

Kaiserslautern disputera son premier match de la prochaine saison le 20 juillet, alors qu'il sera en déplacement afin d'affronter le SC Paderborn 07. Le camp de préparation commence dès cette semaine, soit mardi, en Autriche.

C'est en Bundesliga-2 qu'Occéan a connu certains des meilleurs moments de sa carrière, alors qu'il avait marqué 17 buts en 33 matchs en 2011-2012 et aidé Greuther Fürth à accéder à la première division.

Gêné par des blessures pendant un certain temps, Occéan a connu plus de difficultés la saison dernière, alors qu'il a été limité à un filet en 18 rencontres avec Francfort, club qui s'est qualifié pour la prochaine campagne de la Ligue Europa.

PLUS:pc