NOUVELLES

Guy Laliberté est «dévasté» par la mort accidentelle d'une acrobate à Las Vegas

01/07/2013 08:00 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

LAS VEGAS, États-Unis - Le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté, est «complètement dévasté» par la mort d'une acrobate d'expérience lors du spectacle «Kà» à Las Vegas samedi soir.

Des responsables du bureau du coroner ont indiqué que Sarah Guillot-Guyart, une Française de 31 ans, avait été déclarée morte à son arrivée à l'hôpital samedi soir, après avoir fait une chute d'environ 15 mètres durant une représentation de «Kà» à l'hôtel MGM Grand.

Sarah Guillot-Guyard, mère de deux enfants, faisait partie de la distribution originale du spectacle depuis 2006. Elle était acrobate depuis plus de 20 ans.

«J'ai le coeur brisé», a déclaré Guy Laliberté dans un communiqué publié dimanche soir. «Cela nous rappelle, avec beaucoup d'humilité et de respect, combien chacun de nos artistes est extraordinaire, et cela chaque soir. Notre but est désormais de nous soutenir en tant que famille.»

Les représentations de «Kà» ont été suspendues jusqu'à nouvel ordre.

Même si les acrobates du Cirque du Soleil défient la gravité dans chaque spectacle, c'est la première fois qu'un artiste meurt sur scène en 29 ans d'histoire du cirque montréalais, selon la porte-parole Renée-Claude Ménard.

Le bureau du coroner a indiqué que la cause officielle du décès serait annoncée mardi. L'agence américaine de prévention des blessures au travail (OSHA) a ouvert une enquête et les responsables du cirque ont promis leur entière coopération.

Dans une entrevue accordée au «Las Vegas Sun», un spectateur présent durant l'incident, Dan Mosqueda, a raconté que l'acrobate était hissée sur le côté de la scène quand son harnais s'est apparemment détaché, la projetant dans une fosse située en-dessous.

«Au début, beaucoup de gens croyaient que cela faisait partie de la chorégraphie de la scène de bataille. Mais on pouvait entendre des cris, puis des gémissements, et on entendait également une artiste pleurer sur scène», a-t-il confié au journal.

Selon des spectateurs, la prestation s'est poursuivie pendant quelques temps, puis la musique a cessé et les gémissements de l'acrobate pouvaient être entendus dans la salle.

Quelques minutes après la chute, un message automatisé a été diffusé, informant les spectateurs que des remboursements et des laissez-passer pour un prochain spectacle seraient distribués, puis la foule a quitté les lieux, rapporte le «Las Vegas Sun».

La porte-parole du Cirque du Soleil a déclaré que le harnais de Sarah Guillot-Guyart ne s'était pas détaché, mais elle n'était pas en mesure de fournir d'autres détails sur la chute mortelle. Les conclusions de l'OSHA ne sont pas attendues avant plusieurs mois.

Sur un site Internet commémoratif lancé en hommage à l'acrobate, des internautes la remerciaient, en anglais et en français, d'avoir inspiré les enfants par son travail et se souvenaient de son «rire contagieux».

PLUS:pc