NOUVELLES

Gerrans de justesse

01/07/2013 11:45 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

Un quart de roue, c'est tout ce qui a séparé Simon Gerrans et Peter Sagan lundi sur la ligne d'arrivée de la troisième étape du Tour de France à Calvi.

Au terme d'un sprint massif, l'Australien Gerrans a résisté au Slovaque, maillot vert de la Grande Boucle en 2012. Le coureur de la formation Orica-GreenEdge a ainsi savouré son deuxième succès au Tour de France après sa victoire à Pratonevoso, en Italie, en 2008. Il s'agissait également de la première victoire pour Orica à sa deuxième participation au Tour.

« Je l'ai vu se rapprocher, j'ai continué à aller le plus vite. En franchissant la ligne, je n'étais pas sûr d'avoir gagné, a déclaré Gerrans. Mes équipiers ont très bien travaillé. On voulait être dans l'échappée, ce qui s'est passé avec Simon Clarke. Puis, il fallait, quand l'échappée serait reprise, pouvoir se préparer pour le sprint. »

Vainqueur la veille, le Belge Jan Bakelants (RadioShack) a conservé le maillot jaune de meneur, toujours par une petite seconde sur 71 autres rivaux, lors de cette dernière étape de 145,5 km en Corse.

L'Espagnol Jose Joaquin Rojas a fini 3e devant le Polonais Michal Kwiatkowski et le champion du monde, le Belge Philippe Gilbert.

L'Australien Clarke, ainsi que les Français Cyril Gautier, Sébastien Minard et Alexis Vuillermoz ont répondu à l'initiative du Néerlandais Lieuwe Westra dès le premier kilomètre. Le quintette a parcouru les routes sinueuses en bord de mer en tête de la course jusqu'à ce que Clarke, le dernier survivant, soit repris dans l'ascension du petit col de Marsolino, à 13,5 km de l'arrivée.

Détenteur du maillot à pois, Pierre Rolland (Europcar) a basculé en premier. À la fin de la descente, il a été rejoint par Sylvain Chavanel, Mikel Nieve et Lars-Peter Nordhaug.

Sous l'impulsion des RadioShack et des Orica, le quatuor a été avalé au seuil des sept derniers kilomètres.

Le Canadien Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp) a rallié Calvi dans le peloton, bon pour le 31e échelon. Le Québécois David Veilleux, coéquipier de Rolland, a conclu au 110e rang, à 5 min 2 s du vainqueur. Malgré sa 150e place, avec un retard de 8:26, le Britanno-Colombien Svein Tuft pourra se réjouir puisque l'une de ses missions, est de protéger Gerrans.

Au classement général, Hesjedal figure en 26e position, Veilleux en 117e (à 14:08) et Tuft 170e à (26:01).

Cette troisième étape a été marquée par les premiers abandons, à mi-parcours, du Kazakh Andreï Kashechkin (Astana) et du Français Yoann Bagot (Cofidis).

Les coureurs ont quitté l'île par avion à destination de Nice où se tiendra le contre-la-montre par équipes mardi.

PLUS:rc