NOUVELLES

Edward Snowden s'en prend à Obama dans une lettre publiée par WikiLeaks

01/07/2013 08:54 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Une lettre qui aurait été écrite par la source de la fuite à l'agence américaine de sécurité nationale, Edward Snowden, critique le président Barack Obama et l'accuse «d'utiliser la citoyenneté comme une arme».

L'authenticité de la lettre, publiée lundi sur le site Internet de WikiLeaks, n'a pas pu être confirmée de source indépendante. WikiLeaks est le groupe de diffusion d'informations secrètes qui s'est porté à la défense de M. Snowden.

La lettre, signée du nom d'Edward Snowden, affirme que l'administration Obama «a unilatéralement révoqué» son passeport, faisant de lui «un apatride».

Le jeune homme, qui est en fuite depuis qu'il a transmis aux médias des documents secrets de la National Security Agency, se trouverait dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou, en Russie, depuis son arrivée de Hong Kong le 23 juin. Les États-Unis ont annulé son passeport, et l'Équateur, où il espère obtenir l'asile, envoie des signes contradictoires sur sa volonté de l'accueillir.

Edward Snowden a demandé l'asile en Russie, a indiqué lundi un responsable consulaire russe cité par l'agence de presse Interfax.

WikiLeaks a précisé que l'Américain avait demandé l'asile dans 19 autres pays, incluant la Chine.

Le site Internet de l'organisation affirme que la conseillère juridique de WikiLeaks, Sarah Harrison, a déposé la demande d'asile d'Edward Snowden en Russie dimanche. Certaines des autres demandes d'asile ont été déposées dans les ambassades appropriées, affirme WikiLeaks.

Edward Snowden a demandé l'asile en Chine, à Cuba, au Nicaragua, au Venezuela, en Inde et dans plusieurs pays européens.

PLUS:pc