NOUVELLES

Edward Snowden a demandé l'asile en Russie, selon un responsable consulaire

01/07/2013 12:02 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

MOSCOU - L'ancien employé d'un sous-traitant de la National Security Agency (NSA) Edward Snowden a demandé l'asile en Russie, a indiqué lundi un responsable consulaire russe cité par l'agence de presse Interfax.

La demande a été remise dimanche à l'officier du bureau consulaire du ministère des Affaires étrangères russe de l'aéroport de Sheremetyevo, Kim Shevchenko, par Sarah Harrison, la représentante de celui qui est la source de la fuite à la NSA, a indiqué l'agence journalistique.

Edward Snowden se trouvait dans un flou judirique dans la zone de transit de l'aéroport moscovite depuis son arrivée de Hong Kong, le 23 juin. Les États-Unis ont annulé son passeport, et l'Équateur, où le fugitif espérait trouver refuge, n'a pas vraiment donné signe de vie.

Peu avant cette annonce, le président russe Vladimir Poutine a affirmé que l'Américain devrait cesser de révéler des secrets sur les États-Unis s'il souhaitait obtenir l'asile en Russie, mais il avait précisé que principal intéressé n'avait pas l'intention de se taire.

Lors d'une conférence de presse, le président russe a insisté sur le fait qu'Edward Snowden n'était pas un agent de renseignement russe et que les services de renseignement russes ne l'avaient pas contacté.

Vladimir Poutine a affirmé que l'Américain se considérait comme un défenseur des droits de l'homme et il l'a comparé au lauréat du Prix Nobel de la paix Andreï Sakharov.

Certains observateurs avaient avancé que les agences de renseignement russes pourraient être tentées de garder M. Snowden en Russie pour obtenir un compte-rendu plus approfondi de ses révélations, mais M. Poutine a nié cette hypothèse la semaine dernière.

PLUS:pc