NOUVELLES

Barack Obama suggère une nouvelle approche pour l'Afrique

01/07/2013 08:19 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

DAR ES SALAM, Tanzanie - Après avoir été chaleureusement accueilli à son arrivée en Tanzanie, le président Barack Obama a déclaré lundi qu'un nouveau chapitre des relations entre les États-Unis et l'Afrique s'ouvrait, et que les relations seraient dorénavant davantage axées sur le partenariat que sur l'aide humanitaire.

Cette escale en Tanzanie est la dernière de Barack Obama, qui a passé la semaine en Afrique. Il profitera de l'occasion pour rencontrer son prédécesseur George W. Bush, dont les programmes d'aide pour l'Afrique ont été salués, et qui se trouve sur place afin de prendre part à une conférence sur le statut de la femme en Afrique organisée par l'institut qui porte son nom.

La présence des deux présidents met en relief l'évolution de la philosophie des États-Unis au chapitre des relations avec le continent africain.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue tanzanien Jakaya Kikwete, le président Obama a louangé la contribution de son prédécesseur en matière de lutte contre le sida. Il a fait valoir que l'engagement de l'administration Bush et des citoyens américains avait permis de sauver «des millions de vies».

Il a néanmoins affirmé qu'il souhaitait changer l'approche américaine en Afrique et miser sur «un nouveau modèle» qui ne s'appuie pas uniquement sur l'aide humanitaire, mais sur «le commerce et le partenariat».

Pour les Tanzaniens, cela signifie la mise en oeuvre de programmes d'aide à l'agriculture plutôt que l'envoi de denrées alimentaires, a-t-il illustré.

Le président de la Tanzanie a affirmé que la présence des deux présidents était une chance pour son pays.

PLUS:pc