NOUVELLES

Obama fait pression sur les dirigeants pour l'extradition selon Snowden

01/07/2013 08:09 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT
Getty
Protesters hold placards outside government headquarters during a rally in support of Edward Snowden, the former National Security Agency contractor, in Hong Kong, China, on Saturday, June 15, 2013. Protesters marched to Hong Kongs government headquarters demanding their leaders protect Edward Snowden, who fled to the city after exposing a U.S. surveillance program. Photographer: Luke Casey/Bloomberg via Getty Images

LONDRES - L'ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden a accusé le président américain Barack Obama de "faire pression sur les dirigeants" de pays auprès desquels il cherche protection, dans une déclaration postée lundi sur le site internet de WikiLeaks, la première depuis son départ de Hong Kong il y a huit jours.

Il a accusé M. Obama d'avoir donné l'ordre à son vice-président Joe Biden de faire pression sur les dirigeants des pays auprès desquels il a demandé l'asile pour obtenir son extradition. Edward Snowden a fait une demande d'asile politique auprès de la Russie.

"Jeudi, le président Obama a déclaré à la face du monde qu'il ne permettrait aucune "manigance ou marchandage" diplomatique à mon propos", a déclaré Snowden dans un communiqué.

"Cependant, on apprend maintenant qu'après avoir promis de ne pas agir de cette manière, le président a donné l'ordre à son vice-président de faire pression sur les dirigeants des pays auprès de qui j'ai demandé une protection pour rejeter mes demandes d'asile politique", a-t-il ajouté.

Joe Biden a évoqué la situation de Snowden dans un entretien avec le président de l'Equateur Rafael Correa, durant le weekend.

M. Correa a déclaré dans un entretien avec l'AFP, lundi, que le vice-président américain lui avait demandé de rejeter la demande d'asile de l'ancien consultant américain.