NOUVELLES

1er juillet: plusieurs célébrations soulignent les 146 ans du Canada

01/07/2013 07:07 EDT | Actualisé 31/08/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les célébrations de la fête du Canada ont animé la colline parlementaire à Ottawa, lundi, avec un concert de mi-journée mettant notamment en vedette les artistes Marie-Mai, Karim Ouellet et Carly Rae Jepsen, des retransmissions en direct des festivités à New York et à Londres, en plus d'une prestation spéciale de l'astronaute Chris Hadfield.

La capitale présentait encore cette année l'une des programmations festives les plus chargées pour souligner le 146e anniversaire du Canada. Des activités avaient lieu sur la colline du Parlement ainsi que dans les parcs et les rues du centre-ville.

En soirée, un second spectacle voulait souligner le 300e anniversaire de Louisbourg et le 400e anniversaire du passage de Champlain dans la région d'Ottawa. Radio Radio, Sylvain Cossette et DJ Abeille étaient au nombre des invités sur scène, avec à la clé un feu d'artifice en fin de soirée.

Le premier ministre Stephen Harper a profité de son traditionnel discours au pied de la tour de la Paix pour rendre hommage aux Canadiens et à l'entraide dont ils ont fait preuve lors des récentes inondations qui ont touché la région de Calgary, en Alberta.

«Lorsque les inondations ont forcé tant d’entre eux à quitter leur résidence, les communautés ont mis la main à la pâte, les voisins ont aidé leurs voisins et les gens ont accueilli de purs étrangers. Voilà l’esprit qui fait du Canada le meilleur pays du monde. Le meilleur d’entre tous», a-t-il lancé.

Par ailleurs, la fête du 1er juillet à Calgary a marqué la réouverture de l'accès au centre-ville, tandis que les opérations de nettoyage avaient toujours cours dans d'autres secteurs de la ville.

À Montréal, la plupart des activités avaient lieu au Vieux-Port. À 11 h, une cérémonie célébrant la citoyenneté de 25 nouveaux Canadiens a eu lieu, suivie d'un défilé des Forces armées canadiennes, avec fanfare militaire. En après-midi, plusieurs animations étaient au programme, suivies de performances de l'artiste soul et reggae Maïa Leïa et de l'auteur-compositeur Dominique Hudson et ses rythmes cubains. Un feu d'artifice d'une dizaine de minutes devait suivre au Vieux-Port vers 22 h 15.

À Québec, des activités familiales étaient prévues sur les plaines d'Abraham, notamment la présentation d'une exposition multimédia, la dégustation d'un immense gâteau et une cérémonie de levée du drapeau canadien. Après un spectacle de l'Ensemble de Gospel, un feu d'artifice devait conclure la soirée à 22 h.

Une trentaine d'autres cérémonies de remise de certificat de citoyenneté devaient être tenues un peu partout à travers le pays, en plus d'événements rendant hommage aux Forces armées canadiennes.

Quant aux célébrations du 1er juillet à l'étranger, la plus populaire, celle de l'ambassade canadienne à Washington, ne promettait pas d'être aussi festive qu'à son habitude en raison de la grève des diplomates.

Les 30 employés de l'ambassade de Washington, qui occupent pour la plupart de hautes fonctions, font partie des 1350 fonctionnaires de l'Association professionnelle des agents du service extérieur en débrayage depuis le mois d'avril. Les employés refusent de faire des heures supplémentaires pour des événements depuis le début de la grève, ce qui rend plus difficile l'organisation logistique des activités entourant l'ambassade, dont celles de la fête du Canada.

PLUS:pc