NOUVELLES

L'attaquant Mike McCarron est repêché au 25e rang par le Canadien

30/06/2013 05:35 EDT | Actualisé 30/08/2013 05:12 EDT
Getty
MINNEAPOLIS, MN - OCTOBER 26: Mike McCarron #24 of the United States U-18 team warms up before a game with the University of Minnesota October 26, 2012 at Mariucci Arena in Minneapolis, Minnesota. (Photo by Scott A. Schneider/Getty Images)

NEWARK, États-Unis - Marc Bergevin a essayé fort de parler dans les 10 premiers, mais l'équipe avec laquelle il discutait a finalement décidé d'effectuer sa sélection.

«Le prix était gros et nous étions prêts à le payer, mais ça n'a pas fonctionné. L'équipe a procédé à son choix», a confié dimanche soir le directeur général du Canadien, en disant qu'on lorgnait un choix hâtif.

Bergevin a admis qu'il a soumis des offres impliquant des choix et des joueurs. Il a ajouté douter que les propositions impliquant des joueurs se concrétisent après la séance de repêchage.

Bergevin était très satisfait du joueur qu'on a finalement réclamé en 25e position, l'Américain Michael McCarron.

«C'est un joueur très physique et qui a du caractère. Il est encore très jeune, il va gagner du poids, il va se renforcer. Il a un bon coup de patin. Son potentiel est très intéressant.»

Les partisans vont vite l'aduler, s'il est réellement de la trempe de Milan Lucic comme il s'annonce. McCarron est un ailier droit mastodonte de six pieds cinq pouces et 238 livres. En 49 matchs cette saison, il a amassé 166 minutes de pénalités et un total de 29 points. Issu du programme de développement américain, il pointait sur le radar de la Centrale de recrutement de la LNH à la 35e position des espoirs nord-américains.

«J'estime que je peux être efficace autant sur un quatrième qu'un premier trio. Je peux brasser sur un quatrième trio et créer des jeux sur un premier.»

Ses droits dans la Ligue canadienne de hockey (LCH) appartiennent aux Knights de London, dans la Ligue de l'Ontario. Il pourrait aussi évoluer sous la tutelle d'Andy Murray à l'Université Western Michigan, la saison prochaine.

«Je veux discuter avec les dirigeants avant de prendre une décision. Je compte la prendre dans une semaine.»

Le Tricolore détenait trois choix de deuxième tour et un total de six parmi les 86 premiers de l'encan.

Avec le 34e choix, on a opté pour le centre suédois Jacob de la Rose. Mesurant six pieds, deux pouces et pesant 176 livres, de la Rose a inscrit six buts et six aides avec Leksand en deuxième division suédoise, la saison dernière. On dit qu'il pourrait s'établir dans la LNH comme un joueur de troisième trio.

«Je dois améliorer plusieurs aspects de mon jeu, mais je veux améliorer mes aptitudes à l'attaque, a-t-il noté. Je voudrais être davantage un joueur à caractère offensif.»

Fucale: «Attendez...»

Deux rangs plus tard, Bergevin a mis la main sur un gardien, ce qu'il espérait faire depuis l'an dernier. Le Canadien voyait Zachary Fucale, des Mooseheads de Halifax, comme le meilleur gardien de la séance, et on ne s'attendait pas à ce qu'il soit encore disponible.

Le jeune homme de Rosemère, premier gardien de la séance réclamée, a du bagout. Interrogé au sujet de la succession de Carey Price et de la pression d'évoluer à Montréal, il a invité les journalistes à se montrer patients.

«On aura amplement le temps d'en parler le moment venu. Moi, tout ce que je veux, c'est de gravir les échelons rapidement. Quand je serai prêt, on me fournira sûrement une chance. Dans le moment, je veux savourer pleinement la journée. Tout va trop vite.»

Fucale a maintenu une moyenne de buts accordés par match de 2,35 et un taux d'efficacité de 90,9 pour cent en 55 rencontres en 2012-13. Il a guidé les Mooseheads vers les conquêtes de la coupe du Président et de la coupe Memorial.

Dans sa cour

On a souvent reproché au CH de bouder le talent local. Dimanche, il a pigé quatre fois dans la LHJMQ. Outre Fucale, il a choisi le Suisse Sven Andrighetto, des Huskies de Rouyn-Noranda (no 86), le Tchèque Martin Reway, des Olympiques de Gatineau (no 116), et Jérémy Grégoire, du Drakkar de Baie-Comeau (no 176).

Andrighetto, un ailier de petite taille âgé de 20 ans, a connu une dernière saison du tonnerre dans les rangs juniors, avec 98 points en 53 matchs. Il a comme objectif d'amorcer la prochaine saison chez les Bulldogs de Hamilton.

Grégoire, un attaquant, aurait pu être choisi plus tôt, mais de son propre aveu, il a connu une saison en dents de scie. Il s'est mis en marche à la suite de l'échange qui l'a envoyé au Drakkar.

«Je sais ce que je vaux et j'ai hâte de le démontrer. Je suis très heureux d'avoir été repêché par le Canadien. Je le réalise à peine.»

Avec son troisième choix de deuxième tour, le 55e au total, le Canadien a choisi l'ailier finlandais Artturi Lehkonen. En 45 rencontres dans la ligue élite de Finlande, Lehkonen, cinq pieds, 11 pouces et 163 livres, a récolté 14 buts et 16 aides.

Au troisième tour, on a sélectionné avec le 71e choix le centre Connor Crisp, des Otters d'Erie, dans la Ligue de l'Ontario.

Bergevin a laissé entendre que le Canadien s'est possiblement fait chiper le jeune frère de P.K. Subban, Jordan, en sixième ronde. Les Canucks de Vancouver l'ont choisi tout juste avant lui, au 115e rang.

L'équipe a finalement parlé huit fois, échangant son dernier choix, le 206e au total, aux Panthers de la Floride.

INOLTRE SU HUFFPOST

Repêchage LNH 2013: ce qu'il faut savoir