NOUVELLES

MacKinnon est choisi au premier rang du repêchage par l'Avalanche; Drouin est 3e

30/06/2013 03:11 EDT | Actualisé 30/08/2013 05:12 EDT
AP

NEWARK, États-Unis - L'attaquant Nathan MacKinnon a été choisi au premier rang de la séance de repêchage de la LNH par l'Avalanche du Colorado, dimanche après-midi.

«C'est incroyable, a lancé MacKinnon. J'ai rêvé de ce moment pendant la majeure partie de ma vie, et le fait qu'il se réalise enfin et que je fasse partie de cette organisation est totalement surréaliste.»

L'Avalanche détenait le premier choix au total pour la première fois depuis le transfert des Nordiques de Québec à Denver, en 1995. C'est d'ailleurs une ancienne vedette des Nordiques, Joe Sakic, qui l'a accueilli sur l'estrade pour lui remettre son chandail de l'Avalanche.

«Il m'a dit qu'il était très excité, et il m'a assuré que je cadrerai parfaitement dans cette organisation, a confié MacKinnon à propos de Sakic. Ce sera formidable. J'ai comme oublié où j'étais pendant quelques secondes, mais c'est 'cool'. Ils ont une équipe très prometteuse et comptent beaucoup de jeunes joueurs talentueux. J'espère simplement que je pourrai faire partie de l'aventure.»

MacKinnon, qui jouait pour les Mooseheads de Halifax dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a marqué 32 buts et récolté 43 mentions d'assistance en 44 matchs la saison dernière. Il a d'ailleurs mené les siens à la conquête de la coupe Memorial.

Le joueur originaire de Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, fut le meilleur marqueur de ce tournoi avec 13 points (sept buts et six passes). Il a notamment récolté un tour du chapeau lors du match de championnat, et fut élu joueur par excellence de la compétition.

MacKinnon, un centre qui mesure six pieds et pèse 182 livres, est efficace dans les deux sens de la patinoire. Le joueur de 17 ans a de bonnes mains, mani bien le bâton et possède un très bon coup de patin. Il est considéré comme un marqueur naturel et fait très bien circuler la rondelle.

L'Avalanche, qui a remporté la loterie du repêchage aux dépens des Panthers de la Floride, a donc respecté sa parole dimanche au Prudential Center. Les dirigeants de l'équipe ont répété la semaine dernière qu'ils opteraient pour MacKinnon aux dépens du défenseur Seth Jones.

Jones a d'ailleurs dû patienter davantage puisque les Panthers ont choisi au deuxième rang l'attaquant finlandais Aleksander Barkov, tandis que le Lightning de Tampa Bay a opté pour le coéquipier de MacKinnon à Halifax, Jonathan Drouin, au troisième échelon. La dernière fois que deux joueurs de la LHJMQ ont été repêchés parmi les trois premiers d'un encan de la LNH, c'était en 1983 avec Sylvain Turgeon, au deuxième rang, et Pat Lafontaine, tout juste derrière.

Jones, meilleur patineur nord-américain selon la Centrale de recrutement de la LNH, a finalement été appelé sur l'estrade au quatrième rang par les Predators de Nashville.

«Je crois que c'était un repêchage très serré. J'ignore si nous avons déjà été témoins d'une course aussi serrée auparavant. N'importe lequel d'entre nous quatre aurait pu sortir au premier rang, c'est certain. Seth est un joueur très spécial, et il connaîtra une carrière incroyable à Nashville. C'est déjà certain. Tout comme pour Barkov et Joe, tous ces gars-là connaîtront de grandes carrières dans la LNH.

«Dans un autre repêchage, Seth aurait peut-être été choisi au premier rang, et peut-être même dans celui-ci. C'était si serré, je crois que c'était vraiment à la discrétion des clubs.»

L'Américain avait pourtant des liens naturels qui l'unissaient au Colorado. Il y jouait notamment au hockey pendant que son père, Popeye Jones, évoluait pour les Nuggets de Denver dans la NBA.

«Je ne suis pas vraiment surpris (d'être choisi au quatrième rang). Je mentirais si je disais que je ne m'imaginais pas avec ces équipes-là, mais en même temps je suis excité à l'idée de devenir un Predator, et puis Shea Weber est là-bas. C'est tout un joueur, et ils ont beaucoup d'autres joueurs de qualité, alors je suis heureux de faire partie de cette organisation.»

Les Hurricanes de la Caroline ont ensuite jeté leur dévolu sur le joueur de centre suédois Elias Lindholm.

Le commissaire de la LNH Gary Bettman a été accueilli par des huées chaque fois qu'il se présentait au podium. Il a finalement entendu des applaudissements lorsqu'il a annoncé la transaction impliquant les Devils du New Jersey.

Les Devils ont présenté la séance de repêchage au Prudential Center pour la première fois de leur histoire.

INOLTRE SU HUFFPOST

Repêchage LNH 2013: ce qu'il faut savoir