NOUVELLES

L'Iran affirme avoir arrêté sept Slovaques au «comportement inhabituel»

30/06/2013 10:03 EDT | Actualisé 30/08/2013 05:12 EDT

TÉHÉRAN, Iran - Téhéran a confirmé, dimanche, avoir arrêté sept Slovaques, les accusant d'avoir enfreint la loi, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Mehr.

Le porte-parole du ministre des Affaires étrangères Abbas Araghchi a déclaré aux reporters que les Slovaques étaient entrés sur le territoire iranien en tant que touristes mais que leur comportement était inhabituel et qu'ils possédaient certains instruments. Il a ajouté qu'ils avaient «violé la loi de l'Iran».

M. Araghchi a affirmé que l'affaire faisait l'objet d'une enquête judiciaire et qu'elle serait bientôt envoyée devant les tribunaux. Par ailleurs, les diplomates slovaques peuvent discuter avec les détenus, a-t-il poursuivi.

Téhéran n'a pas révélé l'identité des Slovaques ni divulgué de détails sur le lieux ou le moment où ils ont été arrêtés.

Aleaddin Boroujerdi, directeur du comité parlementaire sur la sécurité nationale et les affaires étrangères, a toutefois déclaré que les Slovaques étaient des «espions» soupçonnés d'avoir photographié des sites privés.

Citant M. Boroujerdi, l'agence de presse semi-officielle ISNA a rapporté que les détenus étaient en train de photographier des bases militaires au moment de leur arrestation.

L'Iran a déjà, par le passé, procédé à des arrestations d'étrangers en se basant sur ce genre d'accusations.

En février dernier, Téhéran avait relâché un autre Slovaque, détenu pendant plusieurs semaines après avoir été accusé d'espionnage pour le compte de la CIA.

PLUS:pc