NOUVELLES

Le Brésil remporte l'or en battant l'Espagne à la Coupe des Confédérations

30/06/2013 03:12 EDT | Actualisé 30/08/2013 05:12 EDT

SALVADOR, Brésil - Fred a inscrit deux buts et Neymar en a ajouté un pour permettre au Brésil d'avoir le dessus sur l'Espagne 3-0 en finale de la Coupe de Confédérations, dimanche, alors que la police anti-émeute a dû intervenir à l'extérieur du Stade Macarana.

Fred a donné les devants au Brésil avec moins de deux minutes d'écoulées au match, Neymar a doublé l'avance des siens juste avant la mi-temps. Fred a enfilé son cinquième but en autant de rencontres en deuxième demie pour confirmer la victoire.

«Nous avons battu les champions du monde aujourd'hui, mais nous savons que le tournoi qui aura lieu l'an prochain sera plus difficile, a déclaré l'entraîneur du Brésil, Luiz Felipe Scolari. Nous sommes plus confiants. C'est ce dont nous avions besoin.»

Neymar a d'ailleurs mis la main sur le Ballon d'or remis au meilleur joueur du tournoi. L'Espagnol Andres Iniesta a quant à lui reçu le Ballon d'argent et le milieu de terrain brésilien Paulinho, le Ballon de bronze.

Cette victoire du Brésil a semblé assez facile face aux champions du monde.

Sergio Ramos a raté un tir de pénalité pour l'Espagne à la 55e minute lorsqu'il a envoyé le ballon à côté du filet.

Le défenseur Gerard Pique a aussi écopé d'un carton rouge à la 68e minute pour une faute commise aux dépens de Neymar.

«Ils ont été supérieurs à tous les niveaux, a affirmé l'entraîneur espagnol Vicente Del Bosque. Ils ont marqué tôt. Ce n'est pas une excuse, mais ils ont appliqué de la pression tout au long du match.»

Le Brésil espérait une victoire afin de prouver sa supériorité après avoir éprouvé des difficultés récemment. Le Brésil a été éliminé en quarts de finale lors des deux dernières Coupes du monde et n'avait pas remporté de titres significatifs depuis la Coupe des Confédérations qui a eu lieu en 2009 en Afrique du Sud.

«Les champions sont de retour», ont chanté les 73 000 personnes réunies au Stade fraîchement rénové.

À l'extérieur, des manifestations anti-gouvernementales ont tournées à l'affrontement avec les policiers lorsque des protestataires ont tenté de s'approcher trop près du Stade. La police a dû utiliser des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

Plus tôt dans la journée, Gianluigi Buffon a repoussé trois tirs de pénalité et l'Italie a pris la mesure de l'Uruguay 3-2 en tirs de barrage pour décrocher la médaille de bronze.

Cette séance de tirs de barrage a couronné un match enlevant à l'Arena Fonte Nova, au cours duquel Alessandro Diamanti a marqué un but et mis la table pour un autre du côté des Italiens. Edinson Cavani a créé l'égalité à deux reprises pour l'Uruguay.

Le défenseur italien Davide Astori a ouvert la marque dès la 24e minute et Cavani a inscrit son premier filet de la compétition à la 58e.

Diamanti a redonné les devants aux Italiens à la 73e minute, mais Cavani a ramené les deux équipes à la case départ cinq minutes plus tard. Les deux derniers buts en temps réglementaire se sont produits sur des coups francs.

PLUS:pc