NOUVELLES

La foule, la fougue, la coupe!

30/06/2013 07:52 EDT | Actualisé 30/08/2013 05:12 EDT

RIO DE JANEIRO - Au moment même où le Brésil traverse la pire crise sociale de son histoire, l'équipe nationale brésilienne a su faire l'unanimité.

Un texte d'Antoine Deshaies

Critiquée de toutes parts en début de tournoi, la Seleçao a remporté une troisième Coupe des confédérations de suite dimanche soir sur la pelouse du mythique stade Maracana, à Rio de Janeiro.

Dès la deuxième minute du match, Fred a soulevé la véritable mer jaune dans les gradins du Maracana en déjouant Iker Casillas.

Tombé au sol, Fred a réussi un quatrième but dans le tournoi.

Menés au pointage, les Espagnols ont ensuite paru secoués. La tension était palpable au sein du onze ibérique, peu habitué d'être en retard.

L'attaquant Pedro a bien failli remettre les pendules à l'heure à la 41e minute, mais un brillant jeu défensif de David Luiz a fait dévier le ballon pratiquement sur la ligne de but. Le gardien Julio Cesar était battu.

Deux minutes plus tard, Neymar déjà généreux de ses passes, a semé l'hystérie dans les tribunes en marquant lui aussi son quatrième but du tournoi à la 44e minute.

Fred, qui évolue avec le club local de Fluminense, a mis fin au suspense dès la 47e minute en complétant son doublé.

La victoire du Brésil met fin à une impressionnante série de victoires de l'Espagne, double championne en titre de l'Euro et championne de la Coupe du monde. Les Espagnols n'avaient pas perdu à leurs 27 derniers matchs.

Plus de détails à venir

PLUS:rc