NOUVELLES

Incendie au Labrador : les pompiers espèrent pouvoir combattre les flammes au sol

30/06/2013 01:46 EDT | Actualisé 29/08/2013 05:12 EDT

Alors que l'incendie de forêt se consumait toujours dans la petite ville minière de Wabush, au Labrador, les lignes téléphoniques, coupées depuis plusieurs jours, ont repris du service dimanche.

Une porte-parole de l'entreprise Bell Aliant a toutefois précisé que la connexion Internet demeurait problématique dans certains secteurs.

Par ailleurs, les autorités espéraient pouvoir envoyer des équipes de pompiers au sol dimanche afin de combattre les flammes.

Les résidents de Wabush ont passé une deuxième nuit hors de leur maison après que les autorités eurent déclaré l'état d'urgence, vendredi, en raison de la mauvaise qualité de l'air.

Dimanche, 1682 résidents évacués s'étaient enregistrés auprès de la Croix-Rouge canadienne dans la ville voisine de Labrador City.

Sur les quelque 1800 résidents de la ville, 79 ont refusé d'obéir à l'ordre d'évacuation et sont demeurés dans leur résidence.

Les autorités affirment que le brasier est « toujours hors de contrôle » et qu'il ne serait pas sûr pour les résidants de rentrer à la maison.

Un représentant du service de prévention des incendies a rappelé que les pompiers combattaient toujours les flammes, qui brûlent désormais à quatre kilomètres de Wabush.

Quatre bombardiers à eau survolaient la zone pour tenter d'éteindre l'incendie.

Les pompiers ont connu un bref répit samedi soir avec une légère pluie, ce qui a empêché les flammes de se répandre trop rapidement.

L'incendie, qui a dévoré une surface d'environ 60 kilomètres carrés depuis dimanche dernier, a également entraîné la fermeture de l'autoroute Trans-Labrador.

La Presse Canadienne

PLUS:rc