NOUVELLES

Au moins six personnes tuées dans les affrontements en Syrie

30/06/2013 11:40 EDT | Actualisé 30/08/2013 05:12 EDT

AMMAN, Jordanie - Les attaques des forces gouvernementales dans les villes du centre et du nord de la Syrie ont fait six morts, dimanche, ont rapporté des militants de l'opposition.

Dans le même temps, le gouvernement syrien a annoncé que les deux ans de guerre civile avaient coûté quelque 15 milliards $ US au trésor public.

Les troupes du président Bachar el-Assad ont renforcé leur offensive dans la ville de Homs ces derniers jours, faisant des percées là où elles avaient dû céder du terrain aux rebelles au début du soulèvement populaire, en 2011.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme, établi à Londres, a affirmé dimanche que des avions de guerre de l'armée syrienne avaient bombardé les vieux quartiers de Homs, tuant une femme et deux enfants.

Dans les banlieues nord d'ldlib, trois autres civils, dont une femme et un enfant, ont aussi été tués dans les affrontements entre l'armée et les rebelles, a ajouté l'organisation.

La ville de Homs, qui compte environ un million d'habitants, est devenue un front important dès les premiers jours de la rébellion, alors que plusieurs résidants prenaient le parti des groupes rebelles contre l'armée gouvernementale.

L'Observatoire syrien a aussi rapporté des affrontements dans au moins trois autres régions de la Syrie, soit Damas, Alep et Hama.

Par ailleurs, le ministre syrien de l'Administration, Omar Al Ibrahim Ghalaounji, a soutenu que les fonds publics avaient subi des pertes de l'ordre de quelque 15 milliards $ US cours des 27 mois de guerre civile en Syrie. Les manifestations pacifiques de mars 2011 se sont peu à peu muées en de sanglants affrontements.

Plus de 9000 bâtiments gouvernementaux ont été endommagés pendant le conflit, a-t-il ajouté.

PLUS:pc