NOUVELLES

Les homosexuels peuvent de nouveau se marier en Californie après un jugement

29/06/2013 12:27 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - Les principales plaignantes de la cause portée devant la Cour suprême des États-Unis qui a mené au renversement de l'interdiction du mariage gai en Californie, ont échangé leurs alliances, vendredi à l'hôtel de ville de San Francisco.

La cérémonie a eu lieu environ une heure après qu'une cour d'appel eut ouvert la voie pour que des couples homosexuels puissent obtenir un permis de mariage pour la première fois en quatre ans et demi.

La procureure générale de l'État Kamala Harris a présidé au mariage de Kris Perry et Sandy Stier. Le couple avait intenté une poursuite pour renverser l'interdiction, en compagnie de Jeff Katami et Paul Zarrillo, qui envisageaient de se marier vendredi à Los Angeles.

La Cour d'appel des États-Unis du 9e circuit avait publié une brève décision, vendredi après-midi, annulant une suspension imposée aux mariages homosexuels tandis que la poursuite contestant la Proposition 8 franchissait les différentes étapes juridiques.

Selon les partisans de l'interdiction, la décision de la cour d'appel est «scandaleuse».

Selon Anthony Pugno, avocat pour une coalition de groupes conservateurs religieux, le jugement du tribunal est un «abus de pouvoir visant à manipuler le système et empêcher le peuple de s'exprimer».

La Cour suprême a jugé, mercredi, dans une décision à cinq contre quatre, que les instigateurs de l'interdiction du mariage gai en Californie n'avaient pas l'autorité pour défendre cette mesure en cour, une fois que la procureure Harris et le gouverneur Jerry Brown eurent refusé de le faire.

Cette décision permet de maintenir la déclaration d'un juge de première instance selon laquelle l'interdiction, approuvée par les électeurs en novembre 2008, viole les droits de la personne des homosexuels californiens, et ne peut être appliquée.

En vertu des règles de la Cour suprême, la partie perdante a 25 jours pour demander à la plus haute cour du pays de réentendre l'affaire. La cour a spécifié cette semaine qu'elle ne rendrait pas sa décision finale sur la Proposition 8 avant que cette période ne se soit écoulée.

PLUS:pc