NOUVELLES

Créatifs, puis productifs

29/06/2013 08:17 EDT | Actualisé 29/08/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - L'Impact avait les idées, mais les Rapids détenaient les résultats. Jusqu'à ce que Hassoun Camara réinvente la bicyclette.

À partir de ce moment, l'Impact est parvenu à concrétiser sa créativité pour se forger une avance de 2-1 à la mi-temps sur la formation du Colorado, au stade Saputo de Montréal.

Camara, couché sur le dos dans la surface de réparation adverse, a frappé un ballon dont personne ne semblait vouloir pour créer l'égalité 1-1 à la 38e minute.

Redynamisés, les Montréalais ont commencé à se dessiner des lignes d'attaque inspirées. Daniele Paponi, qui jusque-là peinait à matérialiser sa complicité avec Marco Di Vaio, a profité d'une passe de son compatriote italien pour étirer la défense et enrouler une frappe imparable (42e).

Les Rapids avaient ouvert la marque à la 24e minute. Peu menaçants au début du match, ils ont profité d'un coup franc à l'entrée du territoire montréalais pour s'inscrire au pointage. Atiba Harris a battu son couvreur pour faire dévier de la tête la frappe de Dillon Powers.

Avant cela, l'Impact était maître du jeu. Mais Felipe, Paponi et Di Vaio peinaient à se trouver. Et leurs bons moments étaient rarement menés à terme. Seul Di Vaio était parvenu à tester Clint Irwin (11e).

PLUS:rc