NOUVELLES

Une fraudeuse écope de 40 mois de prison

28/06/2013 03:11 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT

Ann-Barbara Forgues est condamnée à 40 mois de prison. Elle a soutiré plus de 160 000 dollars à deux organismes gouvernementaux et à son ex-conjoint.

La femme de 43 ans a fraudé le centre de recherche du CHUQ et les Fonds de recherche du Québec qui relève du ministère du Développement économique.

Elle a profité des ses fonctions pour signer des chèques qui lui ont permis de s'acheter des articles de luxe.

L'acheteuse compulsive se procurait des vêtements, bijoux et sacs à main griffés.

C'est la troisième fois qu'Ann-Barbara Forgues est condamnée pour des fraudes envers des employeurs. Le procureur de la Couronne, Me Guillaume Michaud, précise que le juge a tenu compte de ses antécédents.

« Madame avait déjà bénéficié de peines dans la collectivité à purger chez elle, mais ça ne sera pas le cas ce cas à ce moment-ci puisque le juge a mis l'accent sur la dissuasion et la dénonciation de ses gestes », a dit le procureur.

En 2004, la femme avait obtenu un sursis de peine avec l'obligation de suivre une thérapie après avoir commis une fraude à l'endroit d'une firme de génie-conseil pour plus de 200 000 dollars.

Le juge Bernard Lemieux lui interdit pendant 15 ans d'occuper un emploi où elle aurait à gérer de l'argent ou des biens.

PLUS:rc