NOUVELLES

Un haut-gradé de l'armée américaine fait l'objet d'une enquête

28/06/2013 10:01 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Un général américain à la retraite est sous enquête pour avoir possiblement transmis des informations confidentielles aux médias.

Le général James Cartwright, l'ancien vice-président des chefs d'état-major interarmées des États-Unis, a été informé qu'il fait l'objet d'une enquête, selon ce que rapportaient jeudi la chaîne NBC News et le quotidien Washington Post.

En juin 2012, le quotidien New York Times avait identifié le général Cartwright comme étant un des responsables de la cyberopération Olympic Games qui, deux ans plus tôt, avait paralysé une partie des activités nucléaires iraniennes avec le virus Stuxnet.

Des membres du Congrès avaient alors demandé une enquête pour déterminer qui avait fourni ces informations au quotidien new-yorkais.

Le général Cartwright comptait parmi ceux qui avaient dû informer le président Barack Obama et le vice-président Joe Biden que Stuxnet s'était échappé sur le Net.

En février 2011, le général avait été blanchi des accusations de comportement inapproprié logées contre lui par une aide qui l'avait accompagné lors d'un déplacement à l'étranger, deux ans plus tôt. L'enquête a toutefois conclu que le général Cartwright a mal géré la situation quand la jeune femme, visiblement saoule et déprimée, s'est présentée seule à sa chambre, avant de s'endormir au pied de son lit.

Le général Cartwright a déjà été sérieusement pressenti pour prendre la tête des chefs d'état-major interarmées. Il a pris sa retraite en août 2011.

PLUS:pc