NOUVELLES

Scandale des écoutes: la Cour d'appel de la G-B refuse d'annuler les accusations

28/06/2013 01:50 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

LONDRES - La Cour d'appel de la Grande-Bretagne a débouté cinq défendeurs, dont les anciens rédacteurs en chef de tabloïds Rebekah Brooks et Andy Coulson, qui tentaient de bloquer leur procès pour avoir essayer d'intercepter les messages vocaux de plusieurs célébrités.

Brooks et Coulson font partie de ceux qui ont plaidé non coupable à des accusations découlant du scandale qui a éclaté en 2011 après qu'il eut été révélé que des journalistes du défunt journal «News of the World» de Rupert Murdoch avaient mis sur écoute les messageries vocales de vedettes et d'autres personnalités.

Les défendeurs ont soutenu que le fait d'écouter les messages n'était pas couvert par la loi en vertu de laquelle ils ont été accusés, un argument qui a été rejeté vendredi par les trois juges chargés de l'affaire.

Les magistrats ont également refusé de permettre aux cinq accusés de porter leur cause en appel devant la Cour suprême britannique.

Le procès doit avoir lieu plus tard cette année.

PLUS:pc