NOUVELLES

Les gains de l'or surpassent la chute du titre de BlackBerry sur le TSX

28/06/2013 04:49 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en forte hausse, vendredi, alors que les gains dans le secteur aurifère ont plus que compensé le déclin de 26 pour cent des actions de BlackBerry (TSX:BB) à la suite de la publication de résultats décevants par le fabricant canadien de téléphones intelligents.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 123,33 points, à 12 129,11.

BlackBerry a essuyé une perte de 84 millions $ au premier trimestre, mais les investisseurs déploraient aussi le manque de données précises des ventes pour les nouveaux téléphones intelligents de la compagnie.

La perte ajustée des activités poursuivies a été de 67 millions $ US, ou 13 cents US par action, alors que les spécialistes consultés par Thompson Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice de six cents US par action.

Les actions de BlackBerry ont chuté de 3,97 $, clôturant à 11,08 $.

Le dollar canadien a chuté de 0,39 cent, à 95,08 cents US, alors que des données montraient une progression de 0,1 pour cent du produit intérieur brut en avril, en phase avec les projections.

Les indices aux États-Unis étaient généralement en recul après trois jours de forts gains.

Des données encourageantes sur la confiance des consommateurs sont venues de l'indice de l'université du Michigan.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a retraité de 114,89 points, à 14 909,6, tandis que le Nasdaq gagnait 1,39 point, pour s'établir à 3403,25. L'indice de référence S&P 500 a glissé de 6,92 points, à 1606,28.

Le TSX est parvenu à un gain de 133 points, ou 1,11 pour cent, cette semaine, mais le principal indice à Toronto est tout de même encore moindre de 2,45 pour cent par rapport à la période correspondante de l'année précédente.

Les prix des matières premières ont été mitigés, et le secteur aurifère malmené a affiché les gains les plus importants, en hausse d'environ huit pour cent. Le cours du lingot sur le Nymex pour livraison en août a effacé des pertes de début de séance pour avancer de 12,10 $, à 1223,70 $ US l'once.

Les prix de l'or se sont détériorés de manière constante cette année, alors que le précieux métal a perdu de son attrait comme valeur refuge contre l'inflation et les difficultés des devises.

Vendredi, le secteur des télécommunications était en hausse de deux pour cent, avec le titre de BCE (TSX:BCE) en progression de 1,16 $, à 43,12 $.

Le cuivre pour livraison en septembre est demeuré inchangé, à 3,06 $ US la livre, et le secteur des métaux de base a aussi avancé de deux pour cent.

Le secteur énergétique a pris 0,4 pour cent, avec le cours du brut sur le Nymex pour livraison en août en recul de 49 cents, à 96,56 $ US le baril.

PLUS:pc