NOUVELLES

Les actions de BlackBerry plongent à cause de résultats décevants

28/06/2013 07:19 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT
HuffPost/Jason Gilbert

TORONTO - Les actions de BlackBerry (TSX:BB) ont plongé de 26 pour cent, vendredi, après que le fabricant de téléphones intelligents eut fait état de résultats financiers inférieurs aux attentes des analystes et prévenu que de nouvelles pertes surviendraient probablement au prochain trimestre.

L'entreprise de Waterloo, en Ontario, dont les résultats sont comptabilisés en dollars américains, a annoncé avoir enregistré au premier trimestre une perte nette de 84 millions $ US, ou 16 cents US par action, un résultat supérieur à la perte nette de 518 millions $ US, ou 99 cents US par action, encaissée lors de la même période il y a un an.

Toutefois, la perte ajustée des activités poursuivies a été de 67 millions $ US, ou 13 cents US par action, alors que les spécialistes consultés par Thompson Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice de six cents US par action.

Les revenus de BlackBerry se sont élevés à 3,07 milliards $ US au cours de la période de trois mois terminée le 1er juin, en hausse par rapport à ceux de 2,81 milliards $ US du trimestre équivalent de l'an dernier. Les analystes s'attendaient cependant à des revenus atteignant 3,36 milliards $ US.

Les actions de la société ont chuté de 3,96 $, à 11,09 $, lors des transactions matinales à la Bourse de Toronto. Plus tard en cours de journée, elles affichaient une perte de 4,05 $, ou 26,91 pour cent, à 11 $. Elles ont finalement clôturé en recul de 3,97 $, à 11,08 $.

Le nombre d'abonnés aux services de BlackBerry a diminué de quatre millions, à 72 millions, au premier trimestre. L'entreprise a indiqué qu'elle ne fournirait plus de données à ce sujet à l'avenir, estimant qu'elles ne reflétaient pas correctement son nouveau modèle d'affaires.

La société a également renoncé à proposer un système d'exploitation mis à jour pour sa tablette électronique PlayBook. Plus tôt cette année, le chef de la direction Thorsten Heins avait indiqué qu'une telle mise à jour était en route, avant d'éventuellement revenir sur sa déclaration.

«Nos équipes ont consacré pas mal de temps et d'énergie à chercher des solutions permettant de vivre l'expérience BlackBerry 10 sur PlayBook. Malheureusement, je ne suis pas satisfait du niveau de performance et d'expérience pour l'utilisateur, et j'ai pris la difficile décision de mettre un terme à ces efforts et de nous concentrer sur notre principal portefeuille d'appareils», a déclaré M. Thorsten, vendredi, lors d'une conférence téléphonique.

BlackBerry n'a par ailleurs pas précisé l'ampleur des ventes de ses nouveaux téléphones intelligents, bien que son directeur des finances, Brian Bidulka, ait affirmé que 40 pour cent des 6,8 millions d'appareils envoyés aux vendeurs étaient de nouveaux modèles, ce qui représenterait 2,72 millions d'appareils.

Cela laisse croire que pendant que BlackBerry se concentrait essentiellement sur le lancement de ses nouveaux téléphones, les anciens modèles ont représenté la majeure partie des ventes, en particulier dans les marchés émergents.

L'entreprise a procédé en janvier au lancement du téléphone Z10 à écran tactile, équipé du nouveau système d'exploitation BlackBerry 10. La version Q10, comportant un clavier, a été lancée plus tard au Canada, au Royaume-Uni et dans d'autres marchés.

INOLTRE SU HUFFPOST

Lancement du BlackBerry 10