NOUVELLES

Le syndicat débouté sur la gestion des bibliothèques

28/06/2013 06:36 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

La Ville de Québec obtient gain de cause contre le Syndicat des fonctionnaires municipaux qui contestaient la décision de confier la gestion des bibliothèques à l'Institut canadien de Québec (ICQ).

La Commission des relations de travail (CRT) a rejeté la demande du syndicat qui jugeait illégal le congédiement annoncé de 50 employés temporaires des bibliothèques de Québec. Le CRT n'a toutefois pas précisé les motifs de sa décision rendue jeudi.

La Ville a annoncé en avril dernier qu'elle confiait la gestion de toutes ses bibliothèques à l'Institut canadien de Québec qui en gère déjà la moitié. Dès le 1er juillet, une cinquantaine d'employés municipaux temporaires perdront leur emploi, mais la Ville a toujours promis que les travailleurs mis à pied seraient réembauchés après ce changement.

Le syndicat des cols blancs a décidé de contester cette décision mettant en doute les intentions de la Ville. Il prétend, entre autres, que les employés congédiés risquent d'être réembauchés sous des conditions de travail différentes.

Le Syndicat des fonctionnaires municipaux doit réagir, vendredi, à la décision de la Commission des relations de travail.

PLUS:rc