NOUVELLES

Le président du Sénégal assure que les gais ne sont pas persécutés dans son pays

28/06/2013 01:32 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

DAKAR, Sénégal - Le président sénégalais, Macky Sall, a défendu vendredi son refus de décriminaliser l'homosexualité un jour après s'être disputé à ce sujet avec son homologue américain, Barack Obama, lors d'une conférence de presse conjointe à Dakar.

En entrevue avec l'Associated Press, M. Sall a affirmé qu'il était important que les pays ne tentent pas d'imposer leurs valeurs à l'extérieur de leurs frontières.

Le code pénal du Sénégal prévoit des peines d'un à cinq ans de prison pour «quiconque aura commis un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe».

En dépit de la loi, le leader sénégalais a assuré que les gais n'étaient pas persécutés dans son pays et qu'ils n'étaient traduits en justice que s'ils s'adonnaient à des activités sexuelles illégales.

Selon les groupes de défense des droits des homosexuels, plus d'une dizaine de personnes sont présentement emprisonnées au Sénégal en raison de leur orientation sexuelle.

PLUS:pc