NOUVELLES

La présidente Rousseff à la rencontre des représentants de la jeunesse brésilienne

28/06/2013 08:30 EDT | Actualisé 28/08/2013 05:12 EDT

La présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a promis vendredi d'ouvrir de nouveaux canaux de communication avec la jeunesse brésilienne, qui a joué un rôle majeur dans les manifestations des deux dernières semaines.

Mme Rousseff et le ministre de l'Éducation, Aloizio Mercadante, ont rencontré à Brasilia les leaders de 25 organisations pour les jeunes, dont des associations étudiantes, des syndicats et des organismes de défense des droits des homosexuels, dans le cadre des discussions entamées par la dirigeante brésilienne avec différents groupes d'intérêts.

Aucune annonce officielle n'a été faite au terme de cette réunion, que le bureau de la présidente a présentée comme le début d'un dialogue avec les jeunes Brésiliens. Même si aucune autre rencontre n'est prévue pour le moment, le bureau a indiqué que le lancement le 8 juillet d'un site web traitant des sujets importants pour la jeunesse allait faciliter les pourparlers.

Les manifestations ont commencé plus tôt en juin pour dénoncer une hausse de 10 cents des tarifs pour le bus et le métro à Sao Paulo et se sont transformées en mouvement de contestation national visant à exprimer la frustration de la population par rapport à un grand nombre de problèmes allant de la corruption au sein du gouvernement à l'état déplorable des systèmes d'éducation et de santé du Brésil.

Les rassemblements se sont poursuivis vendredi un peu partout au pays. À l'aéroport Santos Dumont de Rio de Janeiro, des chauffeurs de taxi ont manifesté contre des changements proposés aux règles régissant leurs permis alors que, dans l'État de Sao Paulo, la police antiémeute a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser un petit groupe de protestataires qui bloquaient une autoroute.

Sur les médias sociaux, les rumeurs d'une grève générale pour lundi allaient bon train, mais les représentants des deux principaux syndicats du pays ont affirmé ne pas être courant qu'un tel événement devait prendre place.

Ils ont toutefois indiqué qu'un ralentissement de travail à l'échelle nationale était prévu pour le 11 juillet.


Associated Press

PLUS:rc