NOUVELLES

Les travailleurs de la contruction mettent de la pression

27/06/2013 12:48 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT

Des dizaines de travailleurs de la construction ont manifesté, jeudi matin, devant les bureaux de l'Association de la construction du Québec (ACQ) dans la capitale. Ils souhaitent mettre de la pression sur la partie patronale pour un règlement rapide du conflit de travail qui paralyse les chantiers.

Après 11 jours de grève, ces travailleurs du secteur institutionnel, commercial et industriel ne sont toujours pas rentrés au travail. Ils souhaitent que l'ACQ négocie de bonne foi avec L'Alliance syndicale de la construction pour en arriver à une entente.

Un travailleur, Jean-François Porlier demeure vigilant « Dans les dernières semaines, on a vu, ce qui s'est passé. Donc on veut juste être sûr qu'il négocie », a-t-il dit en souhaitant préserver ses acquis dans le prochain contrat de travail.

Une centaine de grévistes doivent se rendre sur les différents chantiers de la région en après-midi, dont celui de l'amphithéâtre.

Ces travailleurs gardent espoir de conclure un accord puisqu'une entente de principe est survenue jusqu'ici dans le secteur résidentiel, celui de la voirie et du génie civil.

PLUS:rc