NOUVELLES

Le taux de césariennes se stabilise aux États-Unis

27/06/2013 01:06 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT

ATLANTA - La popularité des césariennes semble en voie de se calmer aux États-Unis, et les opérations qui ont lieu se font de plus en plus proches de la date prévue d'accouchement, démontre une nouvelle étude gouvernementale.

Les données dévoilées jeudi réjouissent les experts, qui y voient la preuve que les médecins et leurs patientes sont maintenant plus conscients des risques associés aux césariennes et de l'importance de laisser le bébé arriver à maturité.

La césarienne est une intervention chirurgicale majeure qui présente certains risques pour la mère. Les enfants nés de cette manière sont plus susceptibles de souffrir de problèmes respiratoires ou d'autres problèmes médicaux.

Seulement 5 pour cent des accouchements réalisés aux États-Unis l'étaient par césarienne en 1970. Ce taux a grimpé progressivement pour atteindre environ 30 pour cent en 2009, un niveau auquel il se maintenait toujours en 2011.

Une grossesse est complétée après 39 ou 40 semaines. Le taux de césarienne à 39 semaines a progressé de 4 pour cent, à 34 pour cent des naissances, et il s'est maintenu à 25 pour cent à 40 semaines, ce qui démontre que les femmes attendent de plus en plus à la dernière minute pour subir l'intervention.

PLUS:pc