NOUVELLES

L'Allemagne n'aura pas à dévoiler tous ses dossiers sur Adolf Eichmann

27/06/2013 12:49 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT

BERLIN - L'agence allemande de renseignements étrangers peut garder secrets certains de ses dossiers sur Adolf Eichmann, l'homme vu comme l'architecte de l'Holocauste nazi, a tranché jeudi un tribunal.

La Cour fédérale administrative a estimé que l'agence a le droit de censurer certains documents qu'un journaliste réclame pour déterminer ce que l'Allemagne de l'Ouest savait, dans les années 1950, des allées et venues d'Eichmann après la Deuxième Guerre mondiale.

Des agents israéliens ont capturé Eichmann à Buenos Aires en 1960 et l'ont ramené en Israël. Il a été reconnu coupable de crimes de guerre et pendu en 1962.

Le quotidien Bild, dont le journaliste réclame les documents, prétend que les renseignements d'Allemagne de l'Ouest savaient dès 1952 où trouver Eichmann.

En 2006, la CIA américaine a dévoilé des documents qui démontrent qu'elle a informé les renseignements allemands en 1958 qu'Eichmann vivait en Argentine sous le pseudonyme de «Clemens» depuis 1952.

L'agence allemande a indiqué jeudi que la majorité de ses informations sur Eichmann sont déjà publiques. Celles qui demeurent censurées, a-t-elle expliqué, le sont pour des raisons de sécurité d'État ou pour se conformer aux lois de protection des renseignements.

L'avocat de Bild pourrait porter la décision en appel devant le plus haut tribunal d'Allemagne.

PLUS:pc