NOUVELLES

La police de New York sera surveillée de plus près

27/06/2013 10:12 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le conseil municipal de la ville de New York a autorisé, tôt jeudi matin, la création d'un nouvel organisme qui surveillerait de près les agissements de la police de la métropole américaine.

Le conseil a aussi adopté une mesure facilitant le dépôt de plaintes pour profilage racial.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a immédiatement dénoncé l'adoption de ces deux mesures et promis qu'il tentera d'utiliser son droit de veto pour les bloquer.

D'autres détracteurs des mesures affirment qu'elles nuiront à l'efficacité de techniques qui ont permis d'abaisser dramatiquement le taux de criminalité à New York. La police, ont-ils prévenu, se retrouvera empêtrée dans l'ingérence d'experts extérieurs et des tribunaux.

La première mesure créerait un poste d'inspecteur général doté d'un pouvoir d'assignation pour explorer et recommander, mais non imposer, des changements aux politiques et pratiques de la police new-yorkaise. Différents corps policiers, dont la police de Los Angeles et le FBI, ont des inspecteurs généraux.

L'autre mesure donnerait aux citoyens plus de recours s'ils estiment avoir été interpellés par la police en raison de leur race, de leur orientation sexuelle ou d'autres facteurs.

PLUS:pc