NOUVELLES

Empire vend ses salles de cinéma afin de se concentrer sur Sobeys

27/06/2013 09:44 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT

STELLARTON, N.-É. - Empire Company (TSX:EMP.A) a décidé de se retirer du secteur des salles de cinéma pour se concentrer sur Sobeys, la chaîne de magasins d'alimentation qui représente la majeure partie des revenus de l'entreprise de la Nouvelle-Écosse.

Le plus important exploitant de cinémas du Canada, Cineplex (TSX:CGX), versera 200 millions $ en espèces pour acquérir 26 des salles d'Empire — chacune des 24 salles de la société au Canada atlantique et deux autres en Ontario.

Cineplex a expliqué que cette acquisition l'assurait d'une présence dans les quatre provinces les plus à l'est du pays. La vente permet également à Cineplex de contrôler 78 pour cent du secteur des salles de cinéma au Canada.

Les salles acquises par Cineplex ont généré des revenus de 113 millions $ en 2012, a écrit dans une note l'analyste Haran Posner, de la Banque Royale.

Vingt autres salles d'Empire en Ontario et dans l'Ouest canadien seront vendues à Landmark Cinemas pour une somme de 55 millions $, dont 31 millions $ en espèces.

Une fois les deux transactions complétées, il ne restera que quatre salles de cinéma à Empire. Deux d'entre elles — situées à Victoria, en Colombie-Britannique, et à New Glasgow, en Nouvelle-Écosse — seront vendues comme propriétés immobilières.

La société a indiqué qu'elle déciderait du sort de ses deux autres salles, toutes deux situées en Ontario, une fois que le bail de chacune prendra fin, en août et en décembre. Elle a ajouté qu'il était probable qu'elle les vende ou les ferme tout simplement.

Empire entend utiliser le produit des ventes pour payer ses dettes, a indiqué Andrew Walker, porte-parole de l'entreprise.

Par ailleurs, Empire a annoncé jeudi avoir enregistré au quatrième trimestre un bénéfice ajusté de 98,6 millions $, ou 1,45 $ par action, en hausse de 9 millions $ par rapport à la même période il y a un an. Ce résultat est supérieur de 8 cents par action aux attentes des analystes.

Le bénéfice avant ajustements d'Empire s'est chiffré à 107,4 millions $, ou 1,58 $ par action, en hausse comparativement à celui de 92,1 millions $, ou 1,35 $ par action, du quatrième trimestre de l'an dernier.

Les ventes d'Empire se sont élevées à 4,3 milliards $ au cours de la période de trois mois terminée le 4 mai, contre 4,07 milliards $ lors du trimestre équivalent un an auparavant.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions d'Empire Company ont terminé la séance à 79,28 $, en baisse de 34 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc