NOUVELLES

Des responsables de la Réserve fédérale cherchent à calmer les investisseurs

27/06/2013 05:43 EDT | Actualisé 27/08/2013 05:12 EDT

WASHINGTON - Des responsables de la Réserve fédérale des États-Unis ont cherché à calmer les investisseurs, jeudi, en leur assurant que la banque centrale américaine ne commencerait pas à réduire ses achats d'obligations tant que l'économie du pays ne sera pas solide.

Ces responsables ont précisé que toute décision de la Fed relativement à une cessation des achats obligataires reposerait sur la performance de l'économie et non pas sur une date au calendrier.

La Fed achète pour 85 millions $ US d'obligations par mois afin de maintenir à un faible niveau les taux d'intérêt, pour favoriser les emprunts et les achats.

Le président de la Fed, Ben Bernanke, a rendu nerveux les investisseurs, la semaine dernière, en annonçant que la banque centrale ralentirait probablement ses achats d'obligations cette année si l'économie continuait de s'améliorer.

Le président de la Réserve fédérale de New York, William Dudley, a affirmé jeudi que si l'économie devait se révéler plus faible que les prévisions de la Fed, les achats d'obligations devraient continuer.

Le calendrier de la Fed en ce qui a trait aux achats obligataires dépend des prévisions de la banque quant à l'emploi et à l'économie, a ajouté M. Dudley en conférence de presse.

Jerome Powell, membre du conseil de la Fed à Washington, a quant à lui affirmé que les investisseurs semblaient avoir conclu à tort que la banque centrale commencerait sous peu à réduire ses achats d'obligations.

L'agitation des marchés a débuté à la suite des propos tenus par M. Bernanke lors de son témoignage au Congrès, en mai. Elle s'est intensifiée à cause de sa déclaration de la semaine dernière, au terme d'une réunion de deux jours de la Fed.

PLUS:pc